Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

NetExplorer signe un partenariat stratégique avec WaToo pour tatouer les données sur sa plateforme de partage de fichiers

avril 2021 par Marc Jacob

Les français NetExplorer et WaToo annoncent la signature d’un partenariat technologique pour tatouer les données des entreprises et lutter contre la fuite d’informations sensibles. La technologie développée par WaToo est maintenant disponible sur la plateforme de stockage et de partage de fichiers de NetExplorer. Le laboratoire français Biotrial est l’un des premiers bénéficiaires de ce partenariat.

60% des fuites de données des entreprises seraient d’origine interne, coûtant en moyenne 9,6 M€ aux entreprises victimes de ce phénomène en hausse de 31% depuis 2018 (*). Les entreprises mettent en moyenne 205 jours à identifier les brèches, et le télétravail généralisé par la pandémie mondiale est l’un des facteurs aggravants de cet acte de cybercriminalité. La combinaison de deux solutions françaises apporte une réponse unique et innovante à ce phénomène de plus en plus répandu :

D’un côté NetExplorer, PME française créée en 2007, propose une plateforme cloud de stockage et de partage de fichiers 100% française, hébergée sur des infrastructures maîtrisées et installées dans des datacenters parisiens. Sa solution est utilisée par des PME, organismes publics et grands groupes français qui privilégient la sécurité et la souveraineté de leurs données.

De l’autre WaToo, startup originaire de Brest, développe depuis 2018 une technologie de tatouage numérique qui trace les données mises à disposition d’utilisateurs internes ou externes de l’entreprise. Le système marque les données à la volée et de manière invisible. Si un utilisateur divulgue (intentionnellement ou par négligence) ou revend une information, le tag WaToo permet de neutraliser la fuite rapidement et d’identifier l’utilisateur. La solution agit également comme un outil de dissuasion face des actes de cybercriminalité externes.

Les entreprises clientes de NetExplorer peuvent maintenant bénéficier du tatouage de données directement intégré à la plateforme.

Lutte contre la fuite des données de santé

La nouvelle fonctionnalité a été déployée chez Biotrial, un centre de recherche pharmaceutique français également présent aux Etats-Unis et au Canada. L’entreprise, qui gère le partage de données d’essais cliniques sur NetExplorer, entend ainsi renforcer ses capacités de cyber-sécurité en interne et en externe.

NetExplorer est certifié hébergeur de données de santé (HDS) depuis 2020. A ce titre, elle est habilitée à stocker et à traiter des données de santé à caractère personnel.


(*) : source Rapport Insider Threat IBM 2020




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants