Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

NTT Security s’associe à Europol pour renforcer la Threat Intelligence

août 2019 par Marc Jacob

NTT Security, la branche sécurité du Groupe NTT, annonce la signature d’un protocole d’accord avec le Centre européen de lutte contre la cybercriminalité (EC3) d’Europol. Cette initiative s’inscrit dans la continuité de l’engagement de NTT Security à partager ses informations sur le paysage des menaces avec ses partenaires et les instances de régulation, de manière à faire reculer la cybercriminalité à travers le monde.

Ce nouveau protocole d’accord définit un cadre permettant à NTT Security et Europol d’échanger des informations relatives aux menaces, ainsi que les tendances en matière de cybersécurité et les bonnes pratiques du secteur. La création d’un climat de confiance par le biais de partenariats public-privé est une priorité pour NTT Security, qui cherche à renforcer ses liens avec EC3, dont le Global Threat Intelligence and Incident Center (GTIC) fait désormais partie.

Dans le cadre de l’accord, NTT Security soutient la mission de l’EC3 visant à renforcer l’action des services de répression de la cybercriminalité et apporte sa contribution à un ensemble de domaines pertinents. NTT Security participera notamment à l’élaboration de l’Internet Organised Crime Threat Assessment (IOCTA), rapport stratégique d’Europol informant sur l’émergence des menaces et des nouveaux développements en matière de cybercriminalité et fournissant aux instances de législation et de régulation des recommandations pour agir contre la cybercriminalité.

Europol est l’un des nombreux partenaires avec lesquels NTT Security collabore, notamment le National Cyber Forensics and Training Alliance (NCFTA) ; le Council of Registered Ethical Security Testers (CREST) ; le Cyber Threat Alliance (CTA) Forum of Incident Response Teams (FIRST) et d’autres.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants