Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

NTT Docomo retient les services de Gemalto pour les applications de l’Internet des objets au Japon

juillet 2015 par Emmanuelle Lamandé

Gemalto annonce que NTT Docomo, premier opérateur mobile au Japon avec environ 65 millions d’abonnés, a retenu les services de Gemalto afin d’assurer la connectivité pour les applications de l’Internet des objets (IoT, pour « Internet of Things »).

On estime que le marché japonais des communications M2M (de machine à machine) et de l’Internet des objets devrait passer de 11,34 milliards d’USD en 2014 à 41,61 milliards d’USD en 2019 [1] en raison de la demande croissante d’infrastructures intelligentes et d’équipements de réseau entièrement gérés. Les applications de l’Internet des objets permettront aux entreprises japonaises de collecter des informations en temps réel sur des systèmes dont le rôle est critique, de mieux gérer leurs réseaux et leur logistique, et d’exécuter des opérations intelligentes à distance, dans le souci d’améliorer l’efficacité et la fiabilité.

Gemalto propose des MIM[2] répondant aux critères de qualité les plus stricts et capables de supporter des conditions d’exploitation extrêmes en termes d’humidité, de corrosion et de vibrations ainsi que des températures allant de -45 °C à 105 °C. Ils s’appuient également sur le système d’exploitation unique de Gemalto assurant une gestion optimisée de la mémoire, la conservation des données ainsi qu’un million de cycles d’effacement et d’écriture, ce qui prolonge d’autant leur durée de vie et prévient les interruptions de service.


[1] http://www.micromarketmonitor.com/m...

[2] ISO TS 16949




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants