Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Microsoft 365 : une belle opportunité pour les distributeurs

juin 2021 par Christophe Malapris, Sales Director EMEA de Vade

Déjà acteur dominant sur le marché des suites bureautiques, Microsoft a vu sa portée - et sa rentabilité - culminer pendant la pandémie de COVID-19 de 2020. Les MSP en ont fait l’expérience, avec une vague de clients qui avaient besoin d’une transition rapide vers le télétravail et qui ont choisi Microsoft 365 comme outil principal. Mais comme de nombreux MSP l’ont appris, la simple revente de Microsoft 365 ne permet pas d’augmenter les marges. La véritable opportunité réside dans les services managés, et la cybersécurité offre le plus grand potentiel.

La croissance de Microsoft a créé de nouveaux défis et de nouvelles opportunités

Microsoft a connu une croissance remarquable dans les premiers mois de la pandémie. À la fin de 2019, Microsoft 365 pouvait se targuer de compter 200 millions d’utilisateurs actifs ; à la fin du deuxième trimestre 2020, les utilisateurs étaient passés à 258 millions. Microsoft Teams s’est développé à un rythme encore plus remarquable. En novembre 2019, Microsoft a fait état de 20 millions d’utilisateurs actifs de Teams. En avril 2020, ce nombre est passé à 75 millions. Aujourd’hui, ce nombre s’élève à 145 millions.

La transition vers Microsoft 365, bien qu’elle soit une aubaine pour de nombreux MSP, a représenté un énorme défi. La domination de Microsoft en fait une cible de choix pour les cyberattaques. En effet, Microsoft a été la marque la plus usurpée dans les attaques de phishing au cours de quatre des six derniers trimestres.

Alors que les entreprises et les collaborateurs commençaient tout juste à prendre leurs repères au début du confinement mondial, les cybercriminels se sont retroussés les manches. Les cyberattaques ont augmenté dans le monde entier, avec la COVID-19 comme arme principale pour convaincre les utilisateurs de mordre à l’hameçon. Responsables de la cybersécurité de leurs clients, les MSP ont subi une pression énorme pour préparer leurs clients au télétravail tout en s’assurant que leurs systèmes étaient à l’abri des attaques.

Sécuriser Microsoft 365 tout en créant de nouvelles sources de revenus

Les moyens d’attaquer Microsoft 365 ne manquent pas. En 2020, 64 % des MSP ont signalé des attaques par ransomware contre Microsoft 365, et 54 % ont déclaré que le ransomware provenait d’un e-mail de phishing. Pour les MSP, la perspective d’une attaque réussie contre un compte Microsoft 365 est un risque qui ne vaut pas la peine d’être pris. Ils ont renforcé Microsoft 365 avec des outils de sécurité supplémentaires, mais cet ajout peut créer plus de complexité et augmenter les coûts. Alors que certains MSP ont vu leurs marges diminuer du fait de la revente de Microsoft 365, d’autres ont vu une opportunité et ont étendu leur offre Microsoft 365 avec des services de sécurité managés.

Selon une étude d’Altaro, c’est la cybersécurité qui a fait la différence pour les MSP en 2020. La sécurité en tant que service, selon Altaro, est l’une des trois principales opportunités génératrices de revenus pour les MSP, juste derrière le cloud computing et le télétravail. En outre, 65 % des MSP ont déclaré que les revenus des services de sécurité ont augmenté en 2020, et 38 % ont déclaré que la cybersécurité est le principal moteur de la croissance de l’entreprise.

Les MSP qui ont profité de cette opportunité en proposant des services de sécurité managés Microsoft 365 ont vu leurs revenus augmenter en conséquence. Deux tiers des MSP ont déclaré avoir mis en place des solutions de sécurité de la messagerie pour générer davantage de revenus Microsoft 365 ; 84 % d’entre eux proposent également la sauvegarde et la récupération - une paire populaire proposée dans de nombreux services groupés.

Création de services de sécurité managés

La création de nouveaux services managés n’est pas sans poser de problèmes. Cela implique souvent l’ajout d’outils et de fournisseurs. S’ils ne sont pas sélectionnés avec soin, ces outils peuvent être complexes, nécessiter du personnel supplémentaire et conduire à une pile technologique de sécurité lourde et coûteuse.

En consolidant cette pile, les MSP peuvent économiser de l’argent et gagner en efficacité. Le choix de l’outil dépend des services que l’on souhaite offrir et de nos perspectives d’avenir. Possède-t-on un outil qui peut faire le travail de trois ? A-t-on un outil qui ne fait qu’une seule tâche correctement ? Comment peut-on réduire sa pile sans renoncer à la sécurité ?

Enfin, moins il y a de fournisseurs, mieux c’est. Il faut choisir des fournisseurs qui proposent plusieurs outils à utiliser dans une offre de sécurité managée. Réduire le nombre de fournisseurs permet non seulement de gagner du temps et de l’argent, mais aussi de renforcer ses relations avec ses partenaires.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants