Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

McAfee met en garde les internautes et utilisateurs de Twitter contre les actes de malveillance qui pourraient advenir avec le concept du #FriskyFriday, lancé par le compte Twitter de Playboy

avril 2012 par McAfee

Le #FriskyFriday est un Hashtag, désormais célèbre, qui incite les demoiselles à poster une photo d’elles, de préférence en sous-vêtements et permettant ensuite à Playboy de désigner la meilleure d’entre elles en fin de journée.

Face à ce phénomène, McAfee tient à rappeler aux utilisateurs que chercher des vidéos « osées » ou des images de célébrités comme Heidi Klum par exemple ou des playmates Playboy pourrait se retrouver avec un ordinateur infecté de logiciels malveillants. « Les cybercriminels utilisent fréquemment des noms de célébrités populaires pour attirer les internautes vers des sites qui sont en fait chargés de logiciels malveillants », déclare François Paget, chercheur en menaces chez McAfee Labs. « Les consommateurs doivent être particulièrement vigilants au contenu malveillant caché dans les URL raccourcies par exemple, et qui peuvent propager un virus sur les sites de réseaux sociaux, ou encore à travers des e-mails et SMS de leurs proches ».

Ce que les consommateurs doivent savoir quant à ces menaces :

- Les cybercriminels suivent de très près tous les sujets d’actualité, tout comme les internautes. Ils gardent un œil sur les dernières tendances et créent des logiciels malveillants au sein même de ces sites « d’actualité » afin de dérober les mots de passe, coordonnées bancaires et autres renseignements personnels des internautes.

- Les consommateurs doivent être prudents lors des recherches effectuées sur leur célébrité préférée sur leur ordinateur, tablette ou smartphone. Les cybercriminels masquent des logiciels malveillants dans des endroits comme les URL raccourcies qui peuvent propager un virus sur Twitter ou Facebook.

- Les cybercriminels vont là où les internautes vont : plus de 700 000 pages web ont été infectées par des logiciels malveillants conçus pour paraître identique à YouTube (McAfee Digital Media Report, 2010)

- Les logiciels malveillants sur mobiles sont en hausse : certaines plates-formes ont subi une augmentation de près de 76 %. Le premier semestre 2011 a été le plus abondant de l’histoire des logiciels malveillants. Aujourd’hui, McAfee Labs recense, en moyenne, près de deux millions d’échantillons de logiciels malveillants par mois (Rapport Q2 McAfee 2011).

Quelques conseils pour naviguer en toute sécurité

- Pour naviguer en toute sécurité, McAfee recommande aux internautes d’utiliser une solution de protection de sécurité unique, comme McAfee All Access, qui protège les ordinateurs, Mac, smartphones et tablettes d’une variété de menaces, quel que soit l’endroit d’où les utilisateurs se connectent.

- Les utilisateurs peuvent également télécharger McAfee SiteAdvisor (téléchargement gratuit) qui affiche des codes couleurs de sécurité rouge, jaune ou vert dans les résultats de recherche des pages Internet. Il bloque également les sites Internet à risque et ajoute une protection anti-phishing. Cette solution permet d’aider les internautes à naviguer de manière plus sûre, sur un site de boutique ou de banque en ligne.

- Les internautes peuvent utiliser un raccourcisseur d’URL réputé et sécurisé tel que celui de McAfee http://mcaf.ee qui les avertit si quelqu’un essaie de leur envoyer un site suspect.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants