Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

McAfee : Le compte Twitter de l’Associated Press, victime de la Syrian Electronic Army, annonce deux explosions à la Maison Blanche et la blessure du Président Obama

avril 2013 par McAfee

Mardi, un groupuscule de hackers qui se baptise la Syrian Electronic Army (Armée Electronique Syrienne) a revendiqué le piratage du compte Twitter vérifié de l’Associated Press. Ce piratage lui a permis d’émettre un tweet falsifiant l’annonce de deux explosions à la Maison Blanche et d’une blessure du Président Obama. Bien que la fraude ait été rapidement exposée, le tweet a provoqué une baisse soudaine 140 points du Dow Jones.

L’armée électronique syrienne se décrit sur son site - lancé en mai 2011, alors que la guerre civile syrienne a dégénéré - comme « un groupe de jeunes syriens enthousiastes qui ne pouvaient pas rester passifs face à la distorsion massive des faits sur le récent soulèvement en Syrie ». Ses objectifs ne sont pas seulement les sites Web des médias mais également les réseaux sociaux pour « travailler délibérément à propager la haine et l’intolérance sectaire entre les peuples de Syrie pour alimenter l’insurrection."

En plus de l’AP, les hackers de la SEA s’attribuent les piratages de la BBC, du NPR, de la Canadian Broadcasting Corporation (CBC), de France 24 TV et d’autres groupes de médias. Ils auraient également piraté le site web et le compte Twitter et le site de l’organisation Human Rights Watch.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants