Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Matthieu Courtois, Fuze : équipes IT souhaitent être évaluées sur leur capacité à innover et à gérer le changement

mai 2019 par Marc Jacob

A l’occasion de la sortie du rapport des Fuze auprès 900 responsable IT, la rédaction de Global Sécurité Mag à interviewé Matthieu Courtois, Directeur Régional Europe du Sud de Fuze. Ce rapport montre que 49% des responsable IT considère que la réussite de leur département est mal mesurée. En fait, les équipes IT souhaitent être évaluées sur leur capacité à innover et à gérer le changement.

Global Security Mag : comment les nouvelles technologies peuvent-elles être un accélérateur du changement ?

Matthieu Courtois : Dans une étude1 réalisée par Fuze auprès de 900 responsables IT, plus des trois quarts des répondants ont déclaré que la technologie contribue au succès de l’entreprise et que la capacité d’innovation des équipes IT était essentielle. Pourtant, la plupart des chefs d’entreprise sont trop focalisés sur la baisse des coûts. 49 % de ces responsables IT assurent que la réussite de leur département IT n’est pas mesurée de la bonne façon : notre enquête a montré que les équipes IT aimeraient être évaluées sur leurs capacités à innover et à gérer le changement. Ce dernier ne pourra se faire que grâce à la mise en place de solutions qui facilitent la collaboration entre salariés.

GS Mag : au cours du déploiement de nouvelles technologies de communication, pourquoi la sécurité des données est-elle si importante ?

Matthieu Courtois : Alors que les considérations financières et d’infrastructure sont généralement primordiales lors du déploiement de nouvelles technologies de communication, la sécurité des données est souvent négligée. Il ne doit pas s’agir d’un sujet tabou. Des entreprises de tous les secteurs collectent et génèrent désormais plus d’informations qu’auparavant et ces informations peuvent avoir une valeur importante. Les cybercriminels représentent une réelle menace et sont avides de ces précieuses données, qu’ils peuvent utiliser pour commettre un vol d’identité ou bien mettre en place une fraude.
Lors de la prise de décision d’une solution qui impactera toute votre organisation, il est essentiel de s’associer à un fournisseur qui répond à toutes vos préoccupations. Afin d’assurer une productivité maximale et un retour sur votre investissement, il faut une solution qui offre une expérience utilisateur transparente et cohérente sur l’ensemble des équipements et des zones géographiques tout en garantissant sécurité, fiabilité, qualité et agilité.
La définition de « sécurité » ne se limite pas à la cybersécurité mais s’étend aussi à la disponibilité du service. La téléphonie représente souvent une part essentielle de l’activité d’une entreprise et une perte d’appel peut avoir des répercussions financières directes. Il est important de disposer d’une plateforme fiable, redondée et disponible à 99,999%. De nos jours, les dirigeants sont extrêmement conscients du besoin de protéger leurs données. Ils vont se tenir à distance de toute entreprise qui ont des antécédents de failles dans la sécurité de leurs données.
Les besoins en matière de sécurité et de confidentialité sont extrêmement importants lorsqu’il s’agit des communications d’entreprise. Un accès non-autorisé ou une mauvaise gestion des informations peut avoir un impact négatif conséquent sur une entreprise. En effet : une fuite sur le développement d’un produit ou d’une information financière, pourrait causer des dommages irréparables à la réputation, à la situation financière et à l’avantage concurrentiel d’une entreprise sur le marché.

GS Mag : comment éviter tous problèmes de sécurité ?

Matthieu Courtois : Comment une entreprise peut-elle s’assurer que sa plateforme de communications unifiées est la plus sécurisée possible ? D’abord, il faut tenir compte de la réputation des fournisseurs potentiels. Il n’existe pas deux fournisseurs de services de communications unifiées identiques. Il faut s’associer à un fournisseur qui a fait ses preuves dans la vente de solutions efficaces et sécurisées.
Une fois que vous avez choisi un fournisseur de communications unifiées fiable et soucieux de la sécurité, vous devez rester vigilant en permanence. Les audits sont essentiels à ce titre, et tester régulièrement son système de communications unifiées est un bon moyen de s’assurer qu’il reste à la hauteur.
Il est impératif que les clients fassent preuve de diligence raisonnable pour assurer leur propre sécurité en tenant leurs systèmes à jour, en ne divulguant pas de renseignements personnels et en ayant une politique de mots de passe rigoureuse. En faisant de la sécurité une priorité, l’entreprise peut bénéficier pleinement des solutions de communications unifiées sans mettre son organisation en danger. La plate-forme Fuze est une des solutions de communications unifiées dans le Cloud, fiable, évolutive et sécurisée sur le marché. Avec des clients dans pratiquement tous les secteurs d’activité et toutes les zones géographiques, la plate-forme Fuze a été conçue pour prendre en charge un certain nombre de réglementations en matière de sécurité et de confidentialité des données, telles que PCI-DSS, HIPAA et ISO27001, et conserve une certification SSAE16/ ISAE3402.

GS Mag . : prend-on des risques accrus en utilisant une connectivité en dehors du réseau d’entreprise, pour le télétravail ou le nomadisme ?

Matthieu Courtois :Une solution de communications unifiées disponible mondialement comme Fuze, peut être utilisée dans n’importe quel contexte (au bureau, à la maison, en mobilité…) en bénéficiant d’une sécurité totale, à l’aide de technologies de chiffrement des données. Même sur un réseau personnel il n’y a pas de risques de fuite des informations ou de piratage des données. En outre, pour garantir un contrôle encore accru de l’activité d’un collaborateur il reste possible de mettre en place un accès via VPN en télétravail, même si cela n’est pas nécessaire dans le cadre de l’utilisation d’outils de téléphonie/ collaboration purement cloud.

GS Mag . : « le Shadow IT » est-il un problème de sécurité toujours présent au sein des entreprises ?

Matthieu Courtois :La plupart des entreprises fournissent en moyenne 12 applications et progiciels pour permettre aux employés de communiquer2. Les employés s’intéressent de plus en plus à la technologie. Cependant, les outils fournis par la DSI étant souvent trop compliqués à utiliser et peu intuitifs, ils utilisent sur leur lieu de travail des applications personnelles. Par conséquent, ils les installent souvent sur leurs équipements professionnels sans tenir compte des règles informatiques établies par l’entreprise. Les DSI et les services informatiques, doivent alors gérer une multitude d’applications sur une grande variété de terminaux. Pour trois DSI sur cinq (60 %) dans le monde, le nombre croissant d’applications au sein de leur entreprise complique plutôt qu’il ne simplifie la communication. Avec cette profusion d’applications, la communication devient de plus en plus lourde et complexe. Il est donc grand temps d’introduire une expérience "grand public" de la technologie au sein de l’entreprise pour gagner en simplicité et surtout en sécurité.

GS Mag . : Fuze est une plateforme cloud mondiale pour les communications unifiées. Comment répondre aux obstacles et aux réticences du modèle Cloud ?

Matthieu Courtois :Le marché des communications unifiées dans le Cloud (UCaaS) étant encore relativement nouveau, il est compréhensible que les DSI se posent les bonnes questions concernant la sécurisation et le contrôle de ces plates-formes. Le principe d’une telle solution est de pouvoir simplifier la mise à disposition et l’utilisation de ces services au quotidien, qu’importe le lieu ou le type de terminal ou encore le type de communication (chat, voix, vidéo, partage d’écran…).
Les entreprises comme Fuze dédient une partie importante de leur développement à la fiabilisation et l’industrialisation de ses infrastructures. Celles-ci ont tendance à être plus sécurisées que les solutions traditionnelles sur site. En effet, de nombreuses certifications et règlementations sont nécessaires ; ce qui n’est pas forcément le cas de solutions sur site qui doivent être gérées en interne. Pour imaginer le sujet de la sécurité, nous prenons régulièrement l’exemple d’une maison et d’un immeuble. On a plus de ressources pour protéger un immeuble qu’une maison isolée – et donc plus de ressources pour un datacenter multi-sociétés que pour le datacenter d’une entreprise seule.
Afin de répondre aux réticences des DSI il est important de comprendre et analyser leurs enjeux, et de montrer les différents cas d’usage auxquels ils sont confrontés au quotidien. En regardant bien en détail l’ensemble des enjeux de l’entreprise, nous pouvons les rassurer. Malgré l’essor du Cloud, nous sommes régulièrement confrontés à des décideurs informatiques qui préfèrent garder la main sur leurs outils et maîtriser la sécurité de leur système. Mais quand on met en exergue les différents avantages qu’ils auraient à passer sur notre solution : agilité, simplification du système, unification des outils de communications, réduction des coûts, facilité d’utilisation… ils revoient leur position.

— - 1 Etude Fuze : enquête Breaking Barriers 2020 : https://www.fuze.com/breaking-barri... 2 Etude Fuze : WorkForce Future – 2018 : "Les employés de demain : former le future du monde du travail" : https://www.fuze.com/workforce-futures




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants