Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Lise Lapointe, Terranova Security : En tant que RSSI, vous êtes chargé de créer et d’alimenter l’enthousiasme pour la cybersécurité

septembre 2021 par Marc Jacob

A l’occasion de na nouvelle participation au FIC, Terranova Security lancera sa solution « Serious Game » et annoncera son implantation sur le marché d’Europe de l’Ouest avec entre l’ouverture d’un bureau à Paris. Pour Lise Lapointe, fondatrice et P-DG de Terranova Security : « En tant que RSSI, vous êtes chargé de créer et d’alimenter l’enthousiasme pour la cybersécurité »

Global Security Mag : Qu’allez-vous présenter à l’occasion du FIC ?

Lise Lapointe : Terranova Security au FIC 2021 lancera sa solution « Serious Game » en France et accélère sa stratégie d’implantation sur le marché d’Europe de l’Ouest pour les mois à venir. Ainsi, Terranova Security réaffirme ses ambitions sur le territoire français et annonce l’ouverture imminente de bureaux à Paris.

GS Mag : Quel sera le thème de votre conférence cette année ?

Lise Lapointe : Le thème sera « Créer votre équipe de cyber héros
• Simulation de phishing
• Sensibilisation et formation en cybersécurité »

GS Mag : Quelles sont les principales menaces que vous avez pu identifier en 2021 ?

Lise Lapointe : Nous avons identifié plusieurs cybermenaces parmi lesquelles :
- La pandémie de COVID-19 a forcé les organisations à adapter les lieux de travail, de communication et de partage de l’information, ainsi que la façon dont les produits et services sont commercialisés, vendus et livrés.
- En 2021, nous avons vu de nombreux points faibles continuer à être exploités. Dans le cadre du travail à distance, les cybercriminels ont exploité de nombreux points d’entrée non sécurisés, tels que les ordinateurs portables, les téléphones portables et autres appareils électroniques, qui fonctionnent en dehors de la sécurité du bureau.
- Les courriels d’hameçonnage visant à voler des informations personnelles, telles que des mots de passe, des numéros de cartes de paiement, des dates de naissance et d’autres informations, ont également continué à représenter un risque organisationnel majeure.
- En fait, The Terranova Security 2020 Phishing Benchmark Global Report, basé sur le tournoi annuel Gone Phishing de Terranova, qui a vu des employés d’organisations du monde entier participer à des simulations d’hameçonnage, tend à indiquer que l’hameçonnage reste une menace majeure pour la sécurité organisationnelle - 20 % des employés cliquent encore sur des liens d’e-mails d’hameçonnage, même si leur organisation a mis en place un programme de sensibilisation à la sécurité ou de formation à l’hameçonnage.

GS Mag : Quid des besoins des entreprises ?

Lise Lapointe : les besoins des entreprises sont de plusieurs natures :
- De nos jours, les entreprises doivent reconnaître qu’une culture de la cybersécurité et de sensibilisation est désormais un impératif commercial. Cela exige un engagement continu de la part de chaque responsable, département et personne de l’organisation.
- Les entreprises doivent également comprendre que cette culture forte est favorisée par une formation de sensibilisation à la cybersécurité, et que cette formation ne peut pas être constituée de sessions de formation aléatoires ou se limiter à seul courriel trimestriel sur le phishing.
- Un programme réussi de sensibilisation à la sécurité doit être capable de reconnaitre les besoins et les personnes rattachées à l’organisation, et doit se concevoir en fonction du comment, du pourquoi, du quand, du où, du qui et du quoi de l’organisation.

GS Mag : Comment votre stratégie va-t-elle évoluer pour répondre à ces questions ?

Lise Lapointe : Terranova Security pense que la formation de sensibilisation à la sécurité centrée sur les personnes est au cœur de la protection de toutes les organisations, petites et grandes.
Tous nos outils placent l’utilisateur final au centre de l’expérience de formation. Nous offrons aux clients un domaine approfondi d’expertise en matière de sensibilisation à la sécurité sur une base continue. Notre contenu de haute qualité, pertinent et attrayant trouve un écho et finit par modifier les comportements. Nous pensons également qu’il est important de procéder à des tests réguliers pour s’assurer que les utilisateurs finaux sont constamment mis au défi de repérer les cybermenaces.
Les simulations de phishing garantissent que vos employés peuvent détecter et éviter les menaces de phishing ou d’ingénierie sociale. Ces types de tests de phishing interactifs peuvent faire partie de toute initiative de formation à la sensibilisation à la sécurité et permettent aux organisations de tester les connaissances des utilisateurs avec un scénario réel. Les simulations de phishing ajoutent une dimension puissante aux campagnes de sensibilisation et facilitent le processus de formation.

GS Mag : Avec la pandémie, le télétravail et sa sécurisation sont devenus incontournable aujourd’hui. De quelle manière intégrez-vous ces principes au sein de votre entreprise et de votre offre ?

Lise Lapointe : Le travail à distance a changé la donne en matière de cybersécurité. Avec des départements et des processus plus répartis que jamais - pour certaines organisations, à travers plusieurs pays et fuseaux horaires - même les meilleures infrastructures techniques continuent de ressentir la pression d’un risque réel accru.
Les organisations doivent repenser et remodeler leurs initiatives existantes en matière de formation à la sécurité afin de donner à leurs employés les outils dont ils ont besoin pour détecter et éviter les cybermenaces, en particulier celles qui visent explicitement les travailleurs à distance.
Nous avons fait évoluer nos offres de formation pour prendre en compte le travail dans la "nouvelle normalité", et nous proposons également notre Hub de cybersécurité gratuit - un centre unique de sensibilisation et de connaissances en matière de cybersécurité avec un accès en un clic à notre kit COVID-19, notre kit Travail à domicile, notre kit Mot de passe, notre kit Hameçonnage, etc.

GS Mag : Quels sont vos conseils en la matière, et plus globalement pour limiter les risques ?

Lise Lapointe : Notre monde du travail a changé ; par conséquent, la formation de sensibilisation à la cybersécurité doit également évoluer. Chez Terranova Security, nous avons développé des contenus qui sont également disponibles dans des formats accessibles et adaptés aux mobiles pour aider à construire un programme de formation de sensibilisation à la sécurité diversifié et inclusif où tous les utilisateurs, indépendamment de leur emplacement physique ou de leur langue/appareil privilégié, peuvent profiter d’une expérience d’apprentissage engageante et ludique. Les programmes de sensibilisation à la cybersécurité doivent être conçus pour rencontrer les gens là où ils se trouvent et les impliquer dans les conditions où ils apprennent le mieux.

GS Mag : Enfin, quel message souhaitez-vous faire passer aux RSSI ?

Lise Lapointe : En tant que RSSI, vous êtes chargé de créer et d’alimenter l’enthousiasme pour la cybersécurité.
Comprendre les motivations qui poussent les utilisateurs finaux à participer à une formation est essentiel à la mise en œuvre efficace de votre campagne de sensibilisation à la sécurité. Si vous voulez favoriser la constitution d’équipes cybernétiques engagées, vous devez 1) comprendre la culture de l’organisation et de femmes et hommes qui la composent, 2) tester les compétences et les connaissances existantes des utilisateurs finaux en matière de sensibilisation à la sécurité de l’information, 3) montrer comment la formation à la sécurité de l’information apporte une valeur ajoutée à la vie des participants, et 4) fournir les outils nécessaires à la formation.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants