Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Manlio Vecchiet, Microsoft : le marché du NAP pourrait émerger grâce à la simplification des déploiements

avril 2008 par Marc Jacob

Manlio Vecchiet est responsable marketing Groupe de la ligne de produits « Terminal Service et Réseaux » chez Microsoft, il a en charge la gamme ISA Server qui inclut l’offre NAP. Pour lui, la simplification des déploiements proposés récemment par Microsoft et la réduction des coûts par la gratuité des licences réservée aux clients d’ISA Server devrait engendrer de plus nombreux déploiements. Lors d’un entretien durant la RSA Conference de San Francisco, il analyse sa stratégie.

GS Mag : Où en est le marché du NAP aux Etats-Unis ?

Manlio Vecchiet : Il y a de nombreux clients intéressés, mais aujourd’hui peu d’entres eux ont déployé cette solution. Je pense que nous rencontrons le même problème qu’en Europe. Par contre chez Microsoft, nous avons déployé NAP pour 150.000 utilisateurs. Nous avons, suite à cette mise en œuvre, rédigé un livre blanc. Aujourd’hui dans le monde nous avons recensé 35 clients qui ont mis en œuvre partiellement NAC.
Je pense que prochainement les freins : le coût et la difficulté de mise en œuvre qui empêchent vont disparaître. En effet, nous proposons une solution pour accélérer le déploiement du NAP. Nous avons simplifié les outils. De plus, aujourd’hui, il est possible d’utiliser les architectures existantes. Nous avons démontré à plusieurs reprises que l’on pouvait déployer une solution NAP en moins de 30 minutes « from scratch ». De plus, les utilisateurs d’ISA Server n’ont aucun coût supplémentaire de licence s’ils souhaitent bénéficier d’une configuration NAP. Aujourd’hui, il est possible de faire un déploiement complet avec uniquement 8 serveurs incluant 2 pour les sauvegardes.

GS Mag : Comment s’inscrit NAP et la compatibilité avec le NAC de Cisco dans la nouvelle stratégie de dialogue de Microsoft annoncée à la RSA Conference ?

Manlio Vecchiet : Elle est dans cette droite ligne. En effet, nous continuons de collaborer avec Cisco pour améliorer l’interopérabilité entre nos deux solutions. Nous regardons aussi toutes les autres opportunités de dialoguer avec d’autres acteurs de notre filière. Par exemple, nous ne supportons pas NAC pour Linux, mais certains de nos partenaires le font. Depuis de longues années, nous sommes une plate-forme pour l’écosystème de l’informatique. Nous allons continuer à œuvrer pour que cette stratégie perdure, voire s’amplifie grâce à notre concept « End to End Trust ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants