Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les tendances du cloud computing : 5 prévisions pour 2020

février 2020 par William Culbert, directeur Europe du Sud de BeyondTrust

2019 s’est avéré une année extraordinaire pour l’avancement de la technologie Cloud. Mais quid de la suite ? William Culbert, directeur Europe du Sud de BeyondTrust, présente ses cinq prédictions autour du marché du cloud pour les entreprises en 2020.

1. Un état d’esprit agnostique sur le cloud sera la règle, pas l’exception. Comme nous l’avons vu lors des derniers discours d’ouverture de Microsoft Ignite et de Google Cloud, certains clients ont tiré des leçons d’une façon un peu brutales et cherchent à réduire les risques pour éviter le verrouillage d’un fournisseur de cloud unique. Les fournisseurs s’adapteront en construisant plus d’intégration pour se positionner comme la solution multi-cloud en adaptant leurs services pour s’intégrer facilement avec d’autres fournisseurs, tout en maintenant les utilisateurs au sein de leurs écosystèmes. Certaines plateformes relève déjà ce défi en étant prise en charges sur Azure, AWS et GCP.

2. La gestion de l’identité et des rôles à privilèges deviendra la priorité n° 1. L’une des choses les plus attrayantes du Cloud est la possibilité de transférer une ressource à la demande. En à peine une minute, vous pouvez passer d’un administrateur système à un ingénieur réseau à un administrateur de base de données (DBA). Il est essentiel que les entreprises mettent en place des garde-corps appropriés pour se sécuriser, sans entraver l’extraordinaire potentiel offert par le cloud. Les solutions de gestion des identités devront être en mesure de proposer une suite de produits intégrés et de contribuer à cette incroyable accélération tout en garantissant la sécurité des assets.

3. Le « sans serveur » ou « serverless » deviendra monnaie courante. Alors que le marché évolue vers le « less is more » - moins de serveur, moins de code - nous continuerons à voir une dissolution des rôles traditionnels, et un effondrement de la fracture entre « logiciel » et « infrastructure ». Compte tenu des tendances à rendre l’automatisation des infrastructures plus conviviale pour les développeurs et de la tendance à définir l’infrastructure de manière compréhensible et prévisible, cela va devenir de plus en plus facile de mettre en œuvre les meilleures pratiques dans l’infrastructure et de surveiller les solutions aux problèmes connus. Nous voyons des bots qui peuvent trouver des vulnérabilités de dépendance dans le code JS, les corriger et émettre des demandes d’extraction. Infrastructure-as-code fournit la possibilité de trouver des problèmes et de les corriger avant que quiconque ne s’en rende vraiment compte. En adoptant cette approche, vous verrez de plus en plus d’outils qui suppriment les tâches de maintenance plus simples et allègent la responsabilité des équipes Ops / Dev. Cela s’applique également aux données : la transition vers des bases de données sans serveur dans le cloud réduira les coûts des systèmes qui ont des charges de données latentes et un traitement par lots.

4. L’ingénieur de fiabilité du site (SRE ou Site Reliability Engineer) deviendra essentiel. Souvent comparés aux DevOps, qui travaillent sur la livraison de produits, les SRE se concentrent principalement sur l’intégration de la fiabilité dans un produit tout au long de son cycle de vie. À la recherche de la disponibilité mythique des Five 9, les entreprises vont renforcer ces équipes pour répondre aux attentes des clients en matière de disponibilité des produits 24h / 24 et 7j / 7.

5. La pénurie de compétences continuera d’augmenter, mais de l’aide arrive. La bataille pour recruter et retenir des ingénieurs talentueux ne fera que s’intensifier. Les organisations du monde entier doivent soit concurrencer sur le marché libre, soit former de manière proactive leur personnel existant. C’est une période passionnante car les ingénieurs ont une opportunité incroyable et lucrative de réinventer leur carrière avec le Cloud. Pour aider à intégrer et valider ces compétences, les certifications de l’industrie ont été reformatées pour s’adapter aux désignations basées sur les rôles. Obtenir une certification est désormais plus précieux que jamais, et il n’a jamais été aussi accessible d’apprendre gratuitement.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants