Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les professionnels de l’informatique perdent confiance dans leur capacité à gérer les cyber-menaces, selon LogRhythm

février 2013 par LogRhythm

LogRhythm annonce les résultats de sa 2ème enquête annuelle de préparation aux cyber-menaces. 150 professionnels de la sécurité informatique ont été consultés à propos de la préparation de leur entreprise contre les cyber-menaces sophistiquées. Il est alarmant de constater que 75 % ont répondu qu’ils manquent de confiance dans leur capacité à reconnaître les signes avant-coureurs d’une attaque.

Cependant et malgré l’érosion globale de la confiance, ceux qui ont mis en œuvre des pare-feux de nouvelle génération et des solutions SIEM sont 3,5 fois plus confiants dans leur capacité à détecter les indices clés d’une attaque.

Les professionnels consultés représentaient des entreprises dans de nombreux secteurs : services financier, administrations fédérales, santé, fabrication, vente au détail, services publics, enseignement, communications et énergie.

Voici d’autres résultats intéressants :
- 18 % des professionnels consultés pensent qu’ils sauront à quel moment un hôte est attaqué
o En baisse de 11 % par rapport à 2012
- 17 % pensent qu’ils sauront à quel moment sont compromises les informations de connexion d’un utilisateur
o En baisse de 4 % par rapport à 2012
- 24 % estiment qu’ils pourront détecter une activité interne anormale
o Sans changement par rapport à 2012
- 20 % estiment qu’ils pourront détecter des processus anormaux
o En baisse de 1 % par rapport à 2012
- 19 % estiment qu’ils pourront détecter des modes anormaux de comportement
o En baisse de 3 % par rapport à 2012

« Les cyber-menaces sont plus nombreuses et plus sophistiquées, et les résultats de l’enquête confirment que la plupart des organisations ont de moins en moins confiance dans leur capacité à détecter ces menaces et à les contrer », déclare Chris Petersen, CTO et cofondateur de LogRhythm. « Il n’a donc jamais été aussi nécessaire de disposer de nouvelles capacités de détection et de réaction aux incidents, comme celles de notre plate-forme SIEM2.0 Big Data Security Analytics. »

Méthodologie de l’enquête

LogRhythm a conduit cette enquête de novembre 2012 à février 2013, auprès de 150 professionnels de la sécurité de l’informatique.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants