Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les ingénieurs Blockchain en tête du marché des talents IT en France gagnent pourtant moins que leurs homologues à l’étranger

mars 2019 par Hired

Hired, la plateforme spécialisée dans le recrutement de profils technologiques, présente les résultats de son étude sur l’état des salaires des talents des métiers de la technologie et des compétences les plus recherchées. Il ressort de cette quatrième édition que les développeurs blockchain cristallisent aujourd’hui beaucoup d’attentes de la part des entreprises avec une demande qui a augmenté de 517 % en 2018 pour ce type de profils. À Paris, où les développeurs restent par ailleurs les moins bien payés par rapport à leurs homologues étrangers des 4 autres villes détaillées dans ce rapport (New York, San Francisco, Toronto, Londres), les spécialistes de la Blockchain sont ceux dont les revenus sont les plus élevés. Ils sont suivis des spécialistes du machine learning et de la data.

À Paris, les développeurs blockchain arrivent en tête du classement en 2018 avec un salaire annuel de 67 K$ (58 K€). Les spécialistes du machine learning arrivent ensuite en deuxième position avec un revenu annuel moyen de 65 K$ (56 K€) puis viennent ensuite les data engineer dont le salaire annuel moyen s’est établi à 62 K$ (54 K€) en 2018. Les gaming engineer et les security engineer complètent le top 5 avec un revenu annuel moyen de 61 K$ (53 K€) pour ces deux spécialités. Le salaire moyen des talents de l’IT pour les 12 technologies les plus demandées à Paris est ainsi de 60,33 K$ (52,5 K€) et reste le plus bas des 5 villes étudiées.

À Londres, le salaire annuel moyen de ces mêmes développeurs était de 82,9 K$, soit 37,4 % plus élevé en 2018. Le différentiel est encore plus important avec la région de San Francisco ou les talents de la technologie ont gagné en moyenne 150 K$ par an en 2018, soit 148,7 % de plus que leurs homologues parisiens. Pour les seuls ingénieurs blockchain parisiens, l’écart de revenus est de 131 % avec les ingénieurs basés à San Francisco (155 K$ annuel) et de 32 % avec ceux basés outre-Manche (89 K$ annuel).

L’étude réalisée par Hired met également en avant d’autres tendances :

- La sécurité, l’informatique embarquée et les données ont aussi cristallisé les attentes des entreprises. Derrière les spécialistes de la blockchain, ceux de ces spécialités ont respectivement augmenté de 132 %, 76 % et 38 % en 2018.

- La demande pour les full stack engineer et les front end engineer qui avait grandement augmenté en 2017 s’est stabilisée en 2018 avec des hausses respectives de 7 % et 4 %.

- Les langages les plus mis en avant par les développeurs sur Hired sont JavaScript (62 %), Java (42 %), Python (42 %) et HTML (36 %).

​​​​​​​

Méthodologie :

Cette étude est basée sur des informations propriétaires récoltées par les équipes de data scientistes de Hired à travers 13 villes à travers le monde. Elles reflètent les données récoltées suite aux 170 000 demandes d’entretien et propositions d’emploi passées sur Hired en 2018. Plus de 10 000 entreprises et 98 000 candidats ont ainsi utilisé Hired l’an passé. À ces données, Hired a également ajouté le résultat d’une étude menée auprès de 700 ingénieurs logiciels pour compléter son rapport.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants