Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les incidents IT coûtent des millions d’euros par an à une entreprise européenne moyenne

octobre 2016 par Splunk

Splunk Inc. annonce les résultats d’une nouvelle étude dans un rapport intitulé « Masters of Machine III », qui apporte un éclairage sur l’impact des incidents IT, d’après le cabinet d’analyse Quocirca. Les résultats démontrent qu’une entreprise européenne moyenne perd des millions d’euros chaque année pour une moyenne de trois incidents IT par mois (36 par an) avec un coût moyen pour chaque incident IT de 115 034 €. Un incident IT se produit quand une application métier ou une infrastructure tombe en panne, ou présente une défaillance qui interrompt un processus métier, ou fait en sorte que les utilisateurs ne sont plus en mesure de réaliser des tâches et des transactions.

« Avec la complexité IT qui s’accroit, les incident IT sont inévitables pour toutes les entreprises » déclare Bob Tarzey, analyste chez Quocirca. « Afin de limiter les coûts afférents préjudiciables et le temps perdu à gérer les incidents IT, il est crucial que les équipes IT aient la connaissance nécessaire pour identifier la cause quand un incident se produit et rétablir le fonctionnement des services le plus rapidement possible. Une Intelligence Opérationnelle efficace améliore à la fois la visibilité de ces équipes et la coordination entre les membres de l’équipe, mais augmente aussi leur productivité. Plus tôt les incidents IT sont gérés et les leçons apprises, plus tôt l’équipe IT peut éteindre l’incendie et retourner à leur création de valeur. »

Le rapport présente également d’autres résultats :

• Les temps d’inactivité ont dépassé la sécurité au premier rang des préoccupations des directions IT européennes. Au fil des études « Masters of Machines », Quocirca a enquêté sur les préoccupations prioritaires des directions IT depuis 2013. Pour la première fois, les interruptions sont au sommet de la liste, remplaçant la sécurité qui rétrograde en seconde position.

• Les préoccupations sur les temps d’inactivité découlent de l’augmentation de la complexité IT et de la dépendance croissante à l’IT. Un mix hybride entre « on-premise » (utilisé par 94% des répondants pour un premier ou second déploiement), SaaS (86%) et IaaS (80%) est désormais plus ou moins omniprésent. Les entreprises voient de plus en plus les bénéfices de l’externalisation de parties complémentaires de leur système IT. Dans le même temps, la plupart des entreprises sont plus dépendantes que jamais à l’IT pour diriger les processus de leurs activités principales.

• L’Intelligence Opérationnelle améliore la capacité des équipes IT à répondre aux incidents IT. Le nombre moyen de membres d’une équipe IT impliqués dans la résolution d’un incident IT est de 18. Une Intelligence Opérationnelle efficace, portée par les données machines, améliore la visibilité sur les problèmes sous-jacents et la coordination de l’équipe. Elle améliore également la productivité. L’étude montre que le coût par membre d’équipe et par incident IT peut être réduit de 25% grâce à une Intelligence Opérationnelle efficace.

« Les Data Centers actuels ont évolué, et les équipes IT ont besoin d’être préparées avec une façon de penser et une plateforme adéquates pour faire face aux environnements IT qui évoluent en permanence » déclare Rick Fitz, SVP IT Markets chez Splunk. « Les anciens systèmes fonctionnent souvent en silos et les équipes IT peuvent avoir des difficultés à collecter et corréler les informations provenant de multiples technologies, rendant difficile le contrôle de l’infrastructure et la résolution de problèmes quand ils se produisent. En analysant en profondeur et en temps réel la donnée générée à travers votre environnement IT, vous pouvez tirer profit de l’Intelligence Opérationnelle pour résoudre les problèmes rapidement, réduire le MTTR et au final réduire les coûts liés aux incidents IT. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants