Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les hausses d’humidité constituent un défi latent pour les centres de données

mars 2021 par Aggreko

L’un des défis latents auxquels est confrontée le secteur mondial des centres de données est l’augmentation des taux d’humidité, selon un récent rapport lancé par Aggreko, spécialiste du contrôle temporaire d’humidité et de température.

En janvier, des conditions météorologiques extrêmes ont été observées dans le monde entier, créant un certain nombre de problèmes dans les centres de données. Des inondations en Asie aux fortes chutes de neige en Europe, ces tendances ont mis en évidence un nouveau risque pour les installations du monde entier. Selon Aggreko, outre l’impact immédiat de la panne d’électricité provoquée par des conditions climatiques aussi sévères, l’humidité croissante et les dommages permanents que celle-ci peut provoquer devraient être un sujet de préoccupation majeur. Décrit dans l’étude « Coûts cachés de l’humidité sur site », le défi auquel sont confrontés les centres de données est de savoir comment mener le processus de séchage, suite à une inondation ou à de fortes chutes de neige. Selon le rapport, une mauvaise gestion du contrôle d’humidité peut entraîner une humidité persistante et une déformation des matériaux qui peut à long terme provoquer des dommages dans le centre de données. Les taux d’humidité sont également préoccupants pendant les mois d’été, et les chiffres présentés dans l’étude indiquent que de nombreux « points chauds » sont particulièrement sujets aux taux d’humidité élevés dans les centres de données. Parmi les régions où le taux d’humidité moyen est supérieur au taux d’humidité relative recommandé figurent Dublin, Francfort-sur-Main, Amsterdam, Paris et Helsinki, qui sont toutes des villes très prisées des opérateurs de centres de données.

En plus des problèmes rencontrés sur les chantiers de construction, l’humidité, sous forme de vapeur, peut s’infiltrer dans les plus petites zones et les plus petits espaces de tous les composants. Elle peut ultérieurement laisser des dépôts corrosifs qui continuent à provoquer des dommages après séchage.

Aujourd’hui, Aggreko conseille à toutes les installations de centre de données, sur site ou sous contrat, de mettre en place un système efficace pour éliminer l’humidité de l’air. Ryan Stanley, spécialiste du contrôle d’humidité chez Aggreko, explique : « La présence d’humidité est une conséquence inévitable des conditions météorologiques extrêmes, et l’élimination correcte de cette humidité constitue un sérieux défi pour les centres de données. Malheureusement, toutes les équipes ne prennent pas les mesures nécessaires pour éliminer totalement l’humidité des sites, et certaines erreurs courantes restent fréquentes. Pour beaucoup, la réaction immédiate face à l’augmentation d’humidité est d’utiliser des sécheurs pour éliminer le problème. Cependant, même si le problème semble résolu, le séchage n’élimine pas toujours l’humidité de l’atmosphère et peut en fait causer des dommages à long terme, qui auront un impact sur la durée de vie du centre de données. »

L’étude propose une approche en trois étapes pour gérer efficacement l’humidité, qui consiste à chauffer le site, à faire circuler l’air, puis à éliminer l’humidité à l’aide de déshumidificateurs.

M. Stanley ajoute : « Le processus d’élimination totale de l’humidité est extrêmement sensible et il vaut mieux s’assurer qu’il est bien maîtrisé. Nous ne saurions trop recommander aux opérateurs de centres de données, comme à ceux qui travaillent sur les chantiers de construction de ces centres, de s’assurer d’utiliser la bonne approche afin d’éviter des problèmes ultérieurs. » Pour plus d’informations sur la manière de contrôler l’humidité sur le site de votre centre de données,




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants