Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les entreprises françaises prévoient d’allouer 47 millions de dollars en 2019 pour déployer des technologies de gestion des données

juillet 2019 par Veeam Software

Veeam a récemment publié les résultats de son rapport Veeam Cloud Data Management 2019, qui analyse la façon dont les entreprises gèrent leurs données. Si le constat des conséquences négatives d’une mauvaise gestion des données – pertes financières, perte de confiance des clients et des employés… - est sans appel, le rapport révèle également les bonnes pratiques et solutions que les entreprises peuvent adopter pour poursuivre leur évolution vers une gestion intelligente des données.

Cloud, compétences, culture et confiance : les 4 "C" de la réussite

Grâce à l’amélioration de la gestion des données, les entreprises sont mieux avisées et plus performantes. Celles qui ont réussi leur stratégie de gestion des données identifient quatre éléments fondamentaux pour y arriver, à commencer par le cloud. En effet, 80 % des entreprises françaises considèrent le Cloud Data Management comme un élément clé de la gestion intelligente des données, principalement pour la fiabilité, la flexibilité et la sécurité des données que le cloud permet. Plus de 2 entreprises françaises sur 5 (42%) envisagent d’ailleurs d’adopter le Cloud Data Management, le plus souvent en exploitant les capacités du cloud hybride, pour tirer davantage parti de leurs données.

Le deuxième pilier pour une stratégie réussie réside dans les compétences numériques des salariés : la montée en compétences est jugée essentielle à la réussite des entreprises pour 87% d’entre elles. Vient ensuite la culture d’entreprise qui doit, selon 69% des décideurs informatiques français, s’ouvrir davantage aux nouvelles technologies et mieux les accepter. Enfin, la confiance dans les compétences numériques de l’entreprise arrive en quatrième impondérable : pourtant, seules 22% d’entre elles déclarent aujourd’hui avoir une confiance totale dans leur capacité à relever les défis numériques, une proportion encore trop faible pour traduire une situation satisfaisante.

47 millions de dollars d’investissement par an

A mesure que les entreprises comprennent l’importance d’une bonne gestion des données, l’évolution vers une gestion intelligente ne peut se faire sans investissements financiers de leur part. Les entreprises françaises comptent investir 47 millions de dollars dans les 12 prochains mois pour déployer des technologies de gestion des données comme le cloud, le Big Data, l’intelligence artificielle et l’IoT. Plus généralement, les entreprises attribuent chacune en moyenne 121 millions de dollars de chiffre d’affaires additionnel par an pour financer les initiatives numériques en général et se rapprocher d’une gestion intelligente des données.

Une majorité (62%) des entreprises françaises sont désormais conscientes de l’importance des initiatives proactives de gestion des données pour assurer leur succès dans les prochaines années. Et les différentes décisions stratégiques déjà adoptées ou franchement considérées confirment cet élan. Mais que cela soit fait à travers des investissements financiers ou par le biais de déploiement de technologies cloud, IA ou IoT, la condition sine qua non pour réussir est de garantir la sauvegarde et la disponibilité permanente des données des entreprises grâce à une base numérique solide.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants