Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les cybercriminels s’attaquent à l’industrie mondiale du tourisme

juin 2021 par NordVPN

NordVPN identifie les 5 défis numériques les plus importants pour les voyageurs et donne des conseils pour y faire face. Selon l’Organisation mondiale du tourisme (OMT), en 2018, quatre-vingt-quatre pour cent des voyageurs ont réservé leurs vacances sur des sites de réservation comme Expedia ou Kayak au lieu de contacter directement les hôtels et les compagnies aériennes. Cela représente 1,176 milliard de touristes, et leur nombre ne cesse d’augmenter. « Internet permet aux personnes basées dans le monde entier de planifier leurs voyages de manière pratique. Cependant, cela peut aussi les exposer à divers risques », déclare Daniel Markuson, l’expert en matière de confidentialité numérique chez NordVPN.

La plupart des touristes reconnaissent qu’Internet est un élément essentiel de leur voyage. Par exemple, quatre-vingt-deux pour cent des réservations de voyage en 2018 ont été effectuées en ligne, sans aucune interaction humaine. « Les voyageurs vont sur divers sites Web pour acheter leurs vols, réserver un hôtel et louer une voiture. Pour cela, ils doivent saisir les détails de leur carte de crédit et leurs informations d’identification, révélant ainsi leurs données les plus sensibles », déclare Daniel Markuson, l’expert en matière de confidentialité numérique chez NordVPN.

L’industrie mondiale du tourisme étant dépendante d’Internet, personne n’est à l’abri des failles de sécurité. Mais il existe des mesures que nous pouvons prendre pour nous protéger des pirates informatiques pendant nos vacances. Daniel Markuson, l’expert en matière de confidentialité numérique chez NordVPN identifie les 5 défis numériques les plus importants pour les voyageurs et donne des conseils pour y faire face.

Les 5 défis numériques les plus importants pour les voyageurs et des conseils pour y faire face

1. Fausses bonnes affaires

Les escrocs utilisent de faux sites Web de voyage et de faux forfaits vacances pour attirer les voyageurs avec des prix extrêmement intéressants. Lorsque les clients tentent de réserver les offres et de saisir les détails de leur carte de crédit, leurs données sont piratées.

Pour éviter que cela ne se produise, recherchez les signes d’une escroquerie. Les fausses bonnes affaires en matière de voyage nécessitent généralement un paiement anticipé sans accord écrit. Elles ne précisent pas non plus les noms des compagnies aériennes et des hôtels et utilisent fréquemment des mots tels que « complémentaire » et « gratuit ». Ainsi, avant de réserver des vacances bon marché, faites attention à ce genre de détails et consultez les avis sur ces sites Web sur Internet.

2. E-mail d’hameçonnage

Une autre technique que les escrocs utilisent pour tromper les voyageurs est celle des faux e-mails, qui semblent tout à fait légitimes. Ces e-mails vous demandent de confirmer divers détails, vous invitent à participer à des concours en ligne, vous proposent des offres de voyage bon marché ou de recevoir quelque chose gratuitement. Les escrocs peuvent aussi envoyer des e-mails d’hameçonnage vous demandant de payer une amende pour excès de vitesse pour une voiture de location, au risque de vous exposer à un procès.

Les voyageurs peuvent être trompés, car ils ne vérifient pas toujours l’adresse électronique et les références du fournisseur de services de voyage apparemment légitime. Pour éviter cela, vérifiez toujours l’adresse électronique de l’expéditeur, le site Web officiel, les éléments de design, les fautes de grammaire, etc. En cas de doute, mieux vaut appeler directement votre agence pour lui demander si elle vous a vraiment envoyé cet e-mail.

3. Réseaux Wi-Fi non sécurisés

Puisque les données mobiles coûtent beaucoup plus cher à l’étranger, la plupart des touristes utilisent des bornes Wi-Fi publiques. Malheureusement, elles font partie des menaces les plus importantes pour les informations sensibles des voyageurs. Les pirates informatiques font souvent du détournement de session : ils se connectent à un réseau public et suivent tout ce que les autres utilisateurs du réseau font en ligne.

Ainsi, sans le savoir, les voyageurs fournissent aux pirates informatiques leurs données de comptes de réseaux sociaux, leurs photos, leurs mots de passe et leurs coordonnées bancaires. La meilleure façon d’éviter cela est d’installer un VPN fiable, comme NordVPN, qui redirige vos données Internet vers un tunnel virtuel crypté.

4. Censure sur Internet

Lorsque vous partez à l’étranger, il se peut que vous ne puissiez pas accéder à vos contenus en ligne préférés, à des sites de streaming ou à divers réseaux sociaux. En effet, certains pays interdisent certains sites Web pour des raisons politiques et certains sites Web autorisent leur contenu exclusivement aux personnes qui se trouvent dans certaines régions du monde. Par exemple, la Chine restreint l’accès à divers réseaux sociaux, à Google Maps et à certains autres sites Web utiles pour les voyages.

L’installation d’un VPN sur votre appareil permet de résoudre ce problème. Un service VPN de bonne qualité, tel que NordVPN, vous permettra d’accéder à des contenus en ligne interdits.

5. Harceleurs sur les réseaux sociaux

De nombreux voyageurs sont impatients de publier leurs photos de vacances sur les réseaux sociaux. S’il peut être tentant de faire part à vos amis et à votre famille de vos moments de bonheur, cela peut aussi vous faire courir divers risques. Les pirates informatiques et autres criminels peuvent vous prendre pour cible et s’introduire dans votre maison lorsque vous êtes partis.

Il est donc préférable d’attendre de rentrer chez vous pour poster vos souvenirs de voyage. Vous pouvez également envoyer vos photos de vacances à vos proches en privé.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants