Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les conseils de BullGuard pour une utilisation plus sûre de la géolocalisation

décembre 2010 par BullGuard

BullGuard, spécialiste des solutions de sécurité pour PC et téléphones mobiles, donne six conseils pour utiliser les services de géolocalisation en toute sécurité.

Facebook se renseigne sur vos occupations. Twitter veut savoir ce que vous êtes en train de faire. Les services de géolocalisation, très en vogue actuellement, signalent à quel endroit vous vous trouvez auprès de tous vos contacts de réseaux sociaux. Le système fonctionne de manière entièrement automatique mais le fait que tout le monde sache où vous vous trouvez n’est pourtant pas sans risque.

Votre localisation exacte est très souvent transmise via les GPS intégrés aux téléphones portables de nouvelle génération. Les données du GPS sont échangées, via des add-ins, vers des applications mobiles Internet telles que Facebook, Google, Twitter, LinkedIn et autres messageries électroniques. L’utilisation de plus en plus généralisée de la géolocalisation constitue pourtant une menace pour la sécurité des consommateurs.

L’identité et la localisation sont de nouveaux instruments de criminalité

« Avant d’utiliser la géolocalisation, demandez-vous si vous êtes disposé à ce que chacun sache où vous êtes et à quel moment », conseille Jérôme Arnould, Directeur Général BullGuard France. « Dès l’instant où votre identité est associée à un endroit, vous donnez aux criminels un nouveau moyen d’enfreindre la loi par des techniques de hameçonnage, voire de cambriolage. Quant aux sociétés, elles deviennent ainsi plus facilement la cible d’opérations d’espionnage ».

Six conseils pour une utilisation plus sûre de la géolocalisation

BullGuard estime qu’il est judicieux de désactiver la géolocalisation dans tous les réseaux sociaux, dans les six principales situations suivantes :

1. Quand vous êtes à la maison. Il n’est pas utile d’annoncer publiquement quand vous êtes chez vous et quand vous vous absentez. Les cambrioleurs pourraient faire mauvais usage de ces informations.

2. Quand vous êtes en visite chez des tiers et lorsque vous vous rendez à un rendez-vous d’affaires.

3. Quand vous vous rendez à la banque. Le cas de hameçonnage se multiplient. Dès que les criminels savent où se trouve votre banque, ils disposent d’un outil de plus pour s’en prendre à vous.

4. Quand vous êtes en vacances. On connaît de nombreux cas de cambriolages chez des gens qui ont annoncé sur Internet qu’ils partaient en voyage. Ce risque s’accroît encore avec la géolocalisation.

5. Lorsque vous vous rendez chez le médecin, sauf si vous voulez signaler à des connaissances pourquoi vous y allez.

6. Au travail. Souhaitez-vous que votre patron et vos collègues sachent quand vous êtes là et quand vous partez ? Et désirez-vous que la concurrence soit au courant des clients que vous visitez ?

« Demandez-vous toujours comment vos données de géolocalisation pourraient être utilisées de manière abusive et prenez des précautions en fonction du pire des scénarios », conclut Jérôme Arnould.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants