Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Les 3 tendances du travail hybride en 2022 selon Citrix

janvier 2022 par Citrix

La sécurité IT dans le cloud

Après le stockage et la messagerie, la sécurité migrera à son tour vers le cloud. En d’autres termes, les fonctions destinées à sécuriser l’utilisation des ressources distribuées fusionneront avec celles destinées à accélérer l’accès à distance, pour créer un service cloud unifié. Les analystes et spécialistes du marché observent aussi un fort engouement des entreprises françaises pour les stratégies SASE, ou « Secure Access Service Edge », un modèle qui consolide les services réseaux et de sécurité au sein d’une architecture cloud afin de protéger les utilisateurs, applications et données, quel que soit leur emplacement. Mais après tout, ce sont principalement des préoccupations en termes de sécurité des données et de souveraineté de l’information qui ont longtemps ralenti l’adoption des offres cloud.

La sécurité dans le cloud offre des capacités telles que la sécurisation de l’accès au cloud et la surveillance continue des terminaux pour détecter les anomalies liées à la sécurité – des tâches qui ont une incidence directe sur l’entreprise, car à mesure que la numérisation se développe, la sécurité IT détermine de plus en plus celle de l’entreprise toute entière. Le chemin vers le cloud est tout tracé : si un nombre croissant d’applications se trouvent dans le cloud, la raison impose tout simplement de gérer également l’infrastructure de sécurité via le cloud, en vertu des avantages bien connus qu’il apporte en termes d’agilité, d’évolutivité et de haute disponibilité des services. Explique Serge Niango, Head of Sales Engineering chez Citrix France

Les Micro-Apps, leviers de la productivité des entreprises

On estime que les employés passent 7h30 par semaine, soit une journée complète de travail, à tenter de trouver la bonne information en passant d’une application à une autre. En effet, on estime qu’une fois perturbé, notre cerveau mettrait une vingtaine de minutes à retrouver son niveau de concentration d’avant interruption.

Il est donc nécessaire de guider les collaborateurs et les aider à intégrer de nouvelles approches en réduisant tout ce qui est nuisible afin de se concentrer sur l’essentiel : leur vraie valeur ajoutée. Dans ce contexte, les micro-apps pourraient bien changer la donne. En se reposant sur les micro-apps, la technologie leur permet de réduire tous les changements de contexte pour éviter de passer d’une application à une autre, de simplifier les processus d’authentification, leur permettant ainsi de rester concentrés et de gagner du temps. Explique Serge Niango, Head of Sales Engineering chez Citrix France

Le smart working au coeur de la productivité des entreprises

La pandémie nous a obligés à modifier notre point de vue : les périodes de confinement ont montré clairement que le travail n’est pas un lieu, mais une action. Par exemple, de nombreuses entreprises ont fermé leurs bureaux en mars 2020, et pourtant leurs collaborateurs ont pu poursuivre leur travail sans aucune restriction. Dans un monde où les hauts potentiels et le personnel qualifié sont très demandés, nous devons privilégier non plus le bon fonctionnement des processus de l’entreprise mais la productivité, la sécurité, le bien-être des employés.

Il existe de multiples façons d’atteindre cet objectif. Les services cloud permettent d’accéder aux applications, services IT et données depuis n’importe où dans le monde. Les espaces de travail numériques offrent aux employés un environnement simple d’utilisation, sécurisé et collaboratif pour accéder à toutes les applications et données dont ils ont besoin dans leurs fonctions respectives. Le fait que le travail intelligent porte une attention accrue aux employés est essentiel car le succès d’une entreprise dépend de l’engagement, de la productivité et du bien-être de ses effectifs. Explique Darren Fields, Vice-Président pour la zone Europe de l’Ouest et du Sud chez Citrix




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants