Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Legic intègre l’identification personnelle et le paiement électronique aux mobiles NFC

novembre 2007 par Marc Jacob

Depuis mai 2007, LEGIC, Swisscom et Selecta mènent un projet pilote NFC commun. Grâce à un téléphone portable NFC et à la solution intégrée de Legic.

Avec le projet pilote NFC unique mené en Suisse, LEGIC, Swisscom et Selecta s’engagent dans une nouvelle voie. Dans les locaux modernes de Swisscom à Berne, les collaborateurs de l’entreprise règlent les boissons fraîches et les snacks qu’ils achètent aux distributeurs Selecta avec leur téléphone portable. L’intégration du téléphone aux applications sans contact, telles que les paiements virtuels à l’aide des porte-monnaie électroniques, ouvre des possibilités inédites grâce aux nouvelles solutions card-in-card de LEGIC. Jusqu’à présent incompatibles, ces deux univers étaient exploités sur des technologies distinctes. Le paiement de boissons à l’aide d’un porte-monnaie électronique n’était possible qu’avec le badge d’identification sans contact de l’employé tandis que le téléphone portable n’était réservé qu’à la communication standard.

La technologie NFC permet aux téléphones portables de se comporter comme des cartes sans contact classiques tout en utilisant la connectivité propre à la téléphonie mobile. Ainsi, les applications sans contact peuvent fonctionner même quand la batterie du téléphone est épuisée ou que le réseau est indisponible. Les nouvelles solutions peuvent donc réunir les avantages des deux technologies pour offrir plus de sécurité, de confort et de disponibilité.

Les partenaires du projet pilote envisagent de l’étendre vers un modèle coopératif et commercial. D’autres applications telles que l’intégration des contrôles d’accès installés dans tous les locaux de Swisscom par l’entreprise Adasoft sont d’ailleurs déjà en cours de discussion.

Pour Swisscom, la NFC n’est pas qu’une technologie visionnaire, c’est avant tout la clé qui permettra d’offrir davantage de confort à l’utilisateur final. A l’avenir, ce dernier devrait pouvoir régler ses dépenses quotidiennes de manière virtuelle à l’aide de son téléphone mobile. Ces dépenses incluent l’achat de biens de consommation courante tels que les encas et les boissons, la réservation de billets, et bien plus encore. Grâce à la technologie NFC sans contact, l’utilisateur final n’aura plus qu’à présenter son téléphone portable pour régler ses achats de façon plus pratique, virtuellement et sans contact.

En tant que pilier des nouvelles applications NFC, Swisscom soutient l’innovation dans le domaine des cartes SIM, s’engage activement pour le développement de nouveaux services et travaille en étroite collaboration avec les plus grands fabricants de téléphones portables afin de commercialiser une large gamme d’appareils compatibles NFC le plus rapidement possible. Ce n’est qu’en proposant une offre de téléphones adaptés et en intégrant tous les opérateurs de réseaux que les clients pourront profiter de ces nouvelles offres. Swisscom considère l’harmonisation entre les entreprises de téléphonie mobile comme une condition nécessaire pour éviter de multiplier les solutions individuelles.

Selecta innove au niveau international pour permettre des achats plus pratiques, plus sûrs et plus rapides sur ses distributeurs, que ce soit dans le domaine privé ou public. En tant que numéro un du marché suisse, l’entreprise s’engage à proposer des solutions et des produits modernes et innovants à ses clients. Les technologies sans contact telles que la NFC ouvrent de nouvelles possibilités pour le développement de telles solutions. Et le paiement virtuel aux distributeurs n’est qu’un début. Selecta pense que les solutions NFC ont de grandes chances de s’imposer sur le marché, en particulier dans le domaine public et semi-public. Les projets pilote tel que celui mené chez Swisscom en étayent la faisabilité et renforcent leur adoption par les consommateurs. Ils seront soutenus par une communication adaptée en vue de créer d’autres applications et points d’acceptation, par exemple dans les transports publics ou la grande distribution.

La fusion de deux univers grâce aux solutions card-in-card de LEGIC Déjà bien établie depuis plusieurs années, la technologie de carte à puce sans contact de LEGIC s’est imposée à travers le monde entier. Avec ses nouvelles solutions card-in-card, LEGIC s’engage désormais dans des domaines entièrement inédits. Sous la forme d’une carte virtuelle, la fonctionnalité LEGIC va être mise en œuvre à l’aide d’une nouvelle solution logicielle pour plates-formes de cartes à puce également sur les cartes à double interface ou les téléphones portables NFC des fournisseurs tiers.

Cela permet l’intégration d’applications propres aux transports publics, à l’accès informatique à partir d’infrastructures PKI (Public Key Infrastructure) ou aux cartes de crédit avec applications LEGIC, mais également au contrôle d’accès ou au paiement électronique. Grâce à la large implantation de la technologie LEGIC – on dénombre déjà plus de 50000 installations avec plus d’un million de modules de lecture en exploitation – et à un solide réseau mondial de détenteurs de licences, les possibilités d’optimisation des applications existantes et le développement de nouvelles applications encore plus confortables sont infinies.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants