Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le secteur des télécoms mobiles en nette progression vers la 5G et la virtualisation des réseaux

juin 2020 par BPI Network et A10 Networks

Les opérateurs mobiles confirment que leur industrie progresse rapidement vers la nouvelle génération de réseaux 5G qui favorisera une connectivité mobile à très haut débit, le déploiement d’une large variété de nouvelles applications et de nouveaux cas d’utilisation d’infrastructures intelligentes. Ces évolutions passent notamment par un travail constant de virtualisation des fonctions essentielles du réseau et un réexamen des investissements en matière de sécurité, dont ils auront besoin pour protéger au mieux leurs réseaux et clients.

L’épidémie Covid-19 ne devrait pas retarder de manière significative les déploiements de la 5G. C’est ce que révèle le nouveau rapport mondial, “Toward a More Secure 5G World” (Vers un monde 5G plus sécurisé), réalisé par le Business Performance Innovation (BPI)Network, en partenariat avec A10 Networks. Le pourcentage d‘opérateurs mobiles qui déclarent que leurs entreprises « évoluent rapidement vers un déploiement commercial de la 5G » a considérablement augmenté au cours de l’année écoulée, passant de 26 % dans une étude menée au début de l’année 2019 à 45% dans cette nouvelle enquête. La quasi-totalité des répondants affirment que l’amélioration de la sécurité du réseau est une nécessité et une préoccupation majeure à l’ère de la 5G.

Les premiers réseaux 5G sont conçus conformément à la norme 5G « non autonome » déjà approuvée. Cependant, 30 % des répondants déclarent déjà prévoir, de manière proactive, d’ajouter la 5G « autonome », et 9 % affirment que leur entreprise passera directement à la 5G « autonome ». La norme 5G « autonome » nécessitera un tout nouveau cœur de réseau utilisant une architecture native cloud, virtualisée et basée sur les services. Une grande majorité des répondants déclarent donc faire des progrès significatifs vers la virtualisation du réseau.

« Notre étude indique que, partout dans le monde, les principaux opérateurs de téléphonie mobile sont sur la bonne voie en matière de déploiement de la 5G, certains planifiant même leurs premiers développements commerciaux dans les prochains mois », déclare Dave Murray, Director of thought leadership de BPI Network. « Bien que la crise du Covid-19 puisse entraîner des retards à court terme pour les opérateurs, la pandémie démontre finalement à l’ensemble de la planète l’intérêt de pouvoir s’appuyer sur des réseaux 5G plus rapides et de plus grande capacité et de pouvoir profiter pleinement des applications et cas d’utilisation qu’ils permettent. »

Principales conclusions de l’enquête :
- 81 % des répondants déclarent que la progression de l’industrie vers la 5G évolue rapidement, notamment sur les principaux marchés, ou sont au moins conformes aux attentes.
- 71 % prévoient de commencer la construction de réseaux 5G dans les 18 prochains mois, dont un tiers confirmant que cette étape a déjà commencé ou débutera courant 2020.
- 95 % affirment que la virtualisation des fonctions réseau est importante pour leurs plans d’exploitation de la 5G, et environ les trois quarts disent que leur entreprise est en bonne voie ou fait de bons progrès dans la mise en place de la virtualisation.
- 99 % considèrent le déploiement de cloud en périphérie mobiles comme un aspect important des réseaux 5G, 65 % déclarant s’attendre à des cloud en périphérie sur leurs réseaux 5G dans les 18 mois.

« Les opérateurs de téléphonie mobiles du monde entier doivent se préparer de manière proactive aux exigences d’un nouveau monde 5G virtualisé et sécurisé », affirme Gunter Reiss, vice-président mondial d’A10 Networks. « Cela signifie renforcer la sécurité aux points de protection clés comme la périphérie mobile, déployer une infrastructure native cloud, consolider les fonctions réseau, tirer parti des nouvelles intégrations CI/CD et des outils d’automatisation DevOps, et passer autant que possible à une architecture agile au dimensionnement hyper évolutif basée sur les services. Toutes ces améliorations porteront immédiatement leurs fruits avec les réseaux existants et rapprocheront les opérateurs de leurs objectifs : une adoption plus large d e la 5G et le déploiement de cas d’utilisation nouveaux et innovants ultra-fiables et à faible latence. »

Défis – l’importance de la sécurité

Les principaux défis de l’industrie 5G :
- Coût de déploiement élevé (59 %)
- Sécurité du réseau (57 %)
- Besoin de nouvelles compétences techniques (55 %)
- Manque d’appareils compatibles 5G (42 %)

Importance de la sécurité pour la 5G
- 99 % estiment que la sécurité est un élément important de leur planification de déploiement
- 5G, plus que la portée et la couverture du réseau ou la capacité et le débit du réseau
- 97 % déclarent que l’augmentation du trafic, du nombre d’appareils connectés et de cas d’utilisation critiques augmente considérablement les problèmes de sécurité et de fiabilité pour la 5G
- 93 % affirment que leurs investissements dans la sécurité sont déjà affectés (52 %) ou sont en cours de réévaluation (41 %) en raison des exigences de la 5G

Les principaux cas d’utilisation qui contribueront à l’adoption de la 5G

Dans les 2 prochaines années :
- Connectivité à très-haut débit (81 %)
- Automatisation industrielle et fabrication intelligente (62 %)
- Villes intelligentes (54%)
- Véhicules connectés

Dans les 5 à 6 ans à venir :
- Villes intelligentes (62 %)
- Connectivité à très-haut débit (59 %)
- Véhicules connectés (57 %)
- Automatisation industrielle et fabrication intelligente (42 %)

« Les opérateurs mobiles du monde entier doivent se préparer de manière proactive aux exigences d’un nouveau monde 5G », conclut Gunter Reiss.

Téléchargez le rapport : http://bpinetwork.org/thought-leade...




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants