Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le rapport d’Akamai sur « l’État des lieux d’Internet au 1e trimestre 2017 » indique une hausse globale annuelle de 15 % de la vitesse moyenne de connexion

mai 2017 par Akamai

Akamai Technologies, Inc. publie son rapport « Etat des lieux d’Internet au 1er trimestre 2017 ». Basé sur les données observées sur l’Akamai Intelligent Platform™, ce rapport présente des statistiques clés à l’échelle mondiale : vitesses de connexion, indicateurs d’adoption du haut débit, interruptions importantes du service Internet, taux d’épuisement des adresses IPv4 et migration vers le protocole IPv6.

« Les augmentations des vitesses de connexion et des taux de pénétration du haut débit ont permis à Internet de prendre en charge des niveaux de trafic, inimaginables il y a seulement quelques années » déclare David Belson, rédacteur du rapport État des lieux d’Internet. « Il suffit d’observer l’investiture présidentielle des États-Unis en janvier. Cet événement a battu le record de trafic pour la couverture d’un seul événement d’actualité live diffusé par Akamai, essentiellement en raison de l’association d’un plus grand nombre de spectateurs et d’une meilleure qualité vidéo. »

Le panorama européen des faits marquants du rapport d’Akamai État des lieux d’Internet au 1e trimestre 2017 :

Vitesses de connexion :

- 27 des 31 pays européens étudiés bénéficiaient de vitesses de connexion moyennes de 10 Mbit/s ou plus, soit autant qu’au cours du trimestre précédent.
- Malgré une légère baisse de 0,4 % de sa vitesse de connexion moyenne, passant à 23,5 Mbit/s, la Norvège a conservé la tête du classement au 1e trimestre 2017, suivie par la Suède (22,5 Mbit/s) et la Suisse (21,7 Mbit/s).
- En Europe, c’est la Suède qui présente la vitesse maximale moyenne de connexion la plus élevée, avec 95,3 Mbit/s. La vitesse maximale moyenne de connexion a atteint au moins 50 Mbit/s pour 28 des 31 pays européens ce trimestre.
- D’une année sur l’autre, les vitesses de connexion moyennes ont augmenté dans 19 pays d’Europe, avec des hausses comprises entre 0,5 % en Grèce (7,9 Mbit/s) et 17 % au Danemark (20,1 Mbit/s). Au total, 8 pays ont connu une croissance à deux chiffres : la Norvège, la Suisse, la Finlande, le Danemark, le Royaume-Uni, l’Espagne, l’Italie et la Croatie.

Adoption du haut débit :

- Le classement mondial des 10 pays ou régions affichant la plus forte adoption du débit de 25 Mbit/s comptait cinq pays européens : la Norvège (2e place), la Suède (3e place), la Suisse (5e place), le Danemark (6e place) et la Finlande (9e place). La Suisse a enregistré la plus forte hausse trimestrielle (5,6 %), suivie par la Finlande (2,1 %).
- La Suède, affichant un taux d’adoption de 56 %, a dépassé la Norvège et pris la tête du classement relatif à l’adoption du haut débit de 15 Mbit/s au 1e trimestre 2017. Dans la région, les hausses trimestrielles étaient comprises entre 22 % (pour la Grèce) et 0,1 % (pour la Norvège et la Pologne).
- La Suisse a une fois encore surclassé les autres pays européens étudiés quant à l’adoption du débit de 10 Mbit/s (75 %). Au total, environ 50% des adresses IPv4 uniques de 18 pays européens se sont connectées à Akamai à des vitesses d’au moins 10 Mbit/s. Des hausses trimestrielles ont été constatées dans 25 pays d’Europe, avec des augmentations comprises entre 0,4 % pour la Lituanie, la Slovénie et la République tchèque et 19 % pour la Grèce.

IPv4 et IPv6 :

- Lors du 1e trimestre 2017, près de 814 millions d’adresses IPv4 uniques se sont connectées à l’Akamai Intelligent Platform, soit une hausse de 0,7 % par rapport au 1e trimestre 2016.
- La Belgique reste clairement en tête du classement mondial de l’adoption du protocole IPv6, 38 % de ses connexions à Akamai s’effectuant par IPv6 (soit 19 % de moins qu’au trimestre précédent). 5 autres pays européens figuraient dans le classement mondial des 10 pays ou régions affichant la plus forte progression : la Grèce (2e place), la Suisse (4e place), l’Allemagne (6e place), l’Estonie (8e place) et le Royaume-Uni (10e place).
- Les fournisseurs de câble et de téléphonie mobile ont continué de générer le plus grand nombre de requêtes IPv6. En Europe, Sky Broadband (Royaume-Uni), TELENET (Belgique) et Kabel Deutschland (Allemagne) occupent les premières places avec respectivement 62 %, 55 % et 49 %.

Connectivité mobile :

- Au cours du 1e trimestre 2017, le Royaume-Uni a conservé la vitesse moyenne de connexion la plus élevée avec 26 Mbit/s, talonné par la Belgique avec 24,1 Mbit/s.
- Parmi les pays ou les régions d’Europe concernés étudiés, 19 affichaient une vitesse moyenne de connexion mobile de 10 Mbit/s ou plus.

Les annonces du 1er trimestre 2017 confirment la hausse de l’adoption du haut débit et des vitesses de connexion

- Au Royaume-Uni, BT a annoncé le déploiement de son service 330 Mbit/s sur 138 000 sites pilotes du pays, avec un déploiement commercial complet prévu au 2ème semestre de l’année en cours.
- Virgin Media UK a indiqué une augmentation de la vitesse de tous ses niveaux de services, ses offres de base passant de 50 à 100 Mbit/s et ses offres premium de 200 à 300 Mbit/s.
- Vodafone Iceland a annoncé l’inauguration de services Internet basés sur la fibre optique 500 Mbit/s destinés aux utilisateurs situés dans le nord de l’Islande, tandis que la marque TIM de Telecom Italia a publié un projet de lancement d’un nouveau FAI proposant un haut débit de 300 Mbit/s basé sur la fibre aux zones rurales et mal desservies de l’Italie.
- L’entreprise de diffusion par câble Starman a annoncé un partenariat avec Nokia visant à faire bénéficier ses clients européens du tout premier service 10 Gbit/s. Suite à son lancement en Estonie, le service compte atteindre au moins 50 000 clients au cours des cinq prochaines années.
- Le rapport 2017 de l’indice relatif à l’économie et à la société numérique (DESI, pour Digital Economy and Society Index) indique que 98 % des Européens peuvent actuellement disposer d’une connexion haut débit fixe, avec 76 % des foyers profitant de vitesses de connexion haut débit d’au moins 30 Mbit/s. Ce même rapport répertorie les Pays-Bas, le Luxembourg et la Belgique comme les pays d’Europe obtenant les meilleurs scores de connectivité.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants