Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le NVMe au cœur de la révolution du stockage en entreprise

août 2020 par Western Digital

Les nouvelles technologies sont en constante évolution notamment en matière de stockage. En effet, l’entreprise et son écosystème ont besoin de se renouveler régulièrement afin de rester compétitifs et cela passe par le système informatique et le stockage. Le NVMe (Non-Volatile Memory Express) est un nouveau protocole d’accès haute vitesse aux supports de stockage qui apporte de nombreux avantages.

Il est difficile de prédire l’avenir, mais il y a une certitude : la quantité de données produites continuera de croître de façon exponentielle au cours de la prochaine décennie. IDC a récemment prédit que plus de 59 zettaoctets (ZB) de données seront créés, capturées, copiées et utilisées dans le monde cette année. Par conséquent, comment les entreprises de tous les secteurs peuvent-elles préparer et optimiser leurs systèmes de stockage ?

Qu’est-ce que le NVMe ?

Le NVMe est un protocole de stockage hautes performances, optimisé NUMA (Non Uniform Memory Access) et hautement évolutif, qui connecte l’hôte au sous-système de mémoire. Le protocole est riche en fonctionnalités et conçu dès le départ pour des supports de mémoire non volatile (NAND et mémoire persistante) directement connectés au CPU via une interface PCIe. Le protocole est construit sur des bus PCIe haute vitesse. Le NVMe fonctionne avec le bus PCIe des cartes mères. Ainsi, les SSD agissent comme une mémoire flash très rapide.

En effet, c’est ici que réside l’élément essentiel car le protocole NVMe va très vite, et ce, quatre fois plus vite que SATA. De même, les fonctionnalités uniques du NVMe évitent les goulots d’étranglement allant des applications de bases de données évolutives traditionnelles aux architectures informatiques Edge émergentes et à l’échelle pour répondre aux nouvelles demandes de données.

La technologie NVMe ™ pour gérer le Big Data

L’essor du Big Data a provoqué une forte augmentation du volume de données mondial. D’ici 2025, le volume de données généré par l’humanité sera multiplié par cinq selon IDC. Par conséquent, les besoins en termes de stockage vont continuer d’augmenter de façon croissante. Les entreprises vont devoir s’adapter et accroître la capacité de leurs supports actuels ainsi que leur rapidité de traitement.
Pour relever ces défis, de nombreuses entreprises se tournent vers le NVMe, car c’est le seul protocole qui se démarque des autres écosystèmes de données d’entreprise, de cloud et de périphérie très exigeants et gourmands en calcul. Le NVMe propose une sélection de fonctionnalités innovantes.

Celles-ci incluent :

1. Augmentation de la performance Le NVMe est venu pallier le manque de performance des technologies précédentes :
• Les premiers SSD basés sur mémoire Flash ont exploité les interfaces physiques, les protocoles et les facteurs de forme SATA / SAS. Néanmoins, ces derniers n’ont pas été conçus pour de tels supports de stockage haute vitesse.
• PCI Express (PCIe) était la prochaine interface de stockage logique, mais les premiers SSD PCIe exploitaient un micrologiciel propriétaire, ce qui était particulièrement difficile pour la mise à l’échelle du système. Estampillé NUMA et hautement évolutif, le NVMe a émergé à la suite de ces défis, en proposant des performances nettement supérieures et des latences plus faibles par rapport aux protocoles SAS et SATA hérités.

2. Facilité de déploiement
Les systèmes de stockage NVMe peuvent être mis en œuvre sans infrastructure de réseau spécialisée – Seule une connectivité Ethernet ou la Fibre traditionnelle est requise. Ceci est important car cela signifie qu’aucune modification n’est demandée dans l’application.

3. Optimisation des coûts
Les protocoles conventionnels consomment de nombreux cycles CPU pour mettre les données à la disposition des applications, et ces cycles de calcul gaspillés ont un réel coût pour les entreprises. Les budgets d’infrastructure informatique n’augmentent pas au rythme des données et les entreprises sont soumises à une pression énorme pour maximiser les retours sur l’infrastructure - à la fois en termes de stockage et de calcul. Le NVMe est capable de gérer des charges de travail d’application rigoureuses avec une empreinte d’infrastructure plus petite. Les organisations peuvent réduire le coût total de possession (TCO) et accélérer ainsi la croissance de leurs activités.

Certaines avancées technologiques ont un impact significatif sur l’infrastructure informatique d’une entreprise. Le NVMe en fait clairement partie. Dans un monde en constante évolution, toutes les avancées doivent être soigneusement étudiées afin de développer au mieux l’entreprise et ne pas se retrouver sur la touche.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants