Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique





















Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Le CDSE appelle les entreprises françaises à renforcer leur exigence de sécurité pour développer leur compétitivité

décembre 2018 par CDSE - Club des Directeurs de Sécurité des Entreprises,

Le colloque annuel du Club des Directeurs de Sécurité et de Sûreté des Entreprises (CDSE) a réuni, ce mardi 18 décembre au siège de l’Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE), plus de 700 professionnels français et européens de la sécurité et de la sûreté.

Dans son allocution d’ouverture, le ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner, a salué la nouvelle dynamique de l’écosystème de la sécurité en soulignant que l’État comme les entreprises font face aux mêmes menaces et enjeux.

Antoine Frérot, président-directeur général de Veolia et président de l’Institut de l’Entreprise, et Frédéric Oudéa, directeur général de la Société Générale, ont démontré que la dimension sécurité est désormais intégrée dans tous les projets, à chaque étape de la chaîne de valeurs. La sécurité est aujourd’hui un investissement à la rentabilité avérée et un avantage concurrentiel.

Au service des salariés, clients, fournisseurs, produits et réseaux, l’écosystème de la sécurité est aussi un facteur de confiance entre les entreprises et leurs parties prenantes.

Le CDSE engagé aux côtés des acteurs de la sécurité-sûreté

Avec des entreprises adhérentes comptant plus de cinq millions de salariés et pour 1 500 milliards d’euros dans le Produit National Brut, le CDSE prend toute sa part pour consolider l’écosystème de la sécurité au service des intérêts économiques de la France, en coproduction avec les femmes et les hommes des services de l’État salués par Bruno Le Maire, ministre de l’Économie et des Finances, et Gérald Darmanin, ministre de l’Action et des Comptes publics.

Stéphane Volant, président du CDSE, a souligné le rôle moteur joué ces derniers mois dans la coopération entre l’État, les entreprises et les professionnels de sécurité privée sur des sujets comme la limitation de la sous-traitance, la mise en place d’un mécanisme de caution financière, et la transformation de la prestation de sécurité privée, non plus achetée sur la seule base du prix le plus bas mais plutôt sur la qualité du service rendu.

Partenaire du Secrétariat général de la Défense et de la Sécurité nationale (SGDSN), le CDSE anime un Cercle de confiance qui permettra d’habiliter prochainement au secret de la Défense nationale tous les directeurs de la sécurité des grandes entreprises françaises qui en feraient la demande, au même titre que les opérateurs d’importance vitale. À la demande du ministère de l’Intérieur et de Marc Darmon, président du comité stratégique de la filière « Industries de sécurité » créée en novembre dernier, le CDSE a intégré son comité de pilotage pour y porter les attentes des utilisateurs et des acheteurs des produits et solutions de sécurité.

Toutes les organisations concernées

Dans son premier panorama de la filière des métiers Sécurité-Sûreté Corporate présenté aux professionnels ce mardi, le CDSE montre que les enjeux de sécurité et de sûreté doivent être pleinement intégrés à la stratégie des entreprises. Dans le même temps, cette filière doit se consolider pour affronter des défis de plus en plus complexes. La diversification des menaces et des risques accentue le besoin de spécialisation et d’expertise des métiers de la filière.

Au sein des organisations, les professionnels de la sécurité-sûreté doivent bien être reconnus comme porteurs d’une stratégie, au même titre que les autres cadres dirigeants. Au-delà des enjeux humains, économiques et financiers vitaux pour la performance durable des entreprises, Nicole Notat, présidente de Vigeo Eiris, a ainsi souligné que la sécurité s’impose désormais aussi comme un élément central de la responsabilité sociale jusqu’à en devenir un avantage concurrentiel.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants