Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Laurent Noé, CEO, Oveliane : les entreprises souhaitent sécuriser leur parc de serveurs !

mai 2014 par Marc Jacob

Oveliane est présent pour la septième fois sur Infosecurity Europe, cette fidélité à cet événement est due à la volonté de Laurent Noé, CEO d’Oveliane d’avoir une visibilité sur le marché européen de la sécurité. Cette année Oveliane présente la version anglaise d’OSE sa solution de sécurité des parcs de serveurs. Pour Laurent Noé les entreprises débloquent des budgets pour passer à la phase suivante qui est le contrôle et la sécurité des serveurs.

GS Mag : Pourquoi êtes-vous revenus sur Infosecurity Europe cette année encore ?

Laurent Noé : Ce salon reste pour nous relativement abordable et nous permet d’avoir une visibilité européenne sur les attentes du marché. Nous pouvons confronter les fonctionnalités de notre solution OSE par rapport aux attentes de clients finaux que l’on rencontre moins directement.

GS Mag : Que présentez-vous cette année ?

Laurent Noé : Nous avons focalisé notre stand sur le produit OSE avec sa version anglaise que nous avons lancé cette année. OSE est une solution qui permet de renforcer la sécurité d’un parc de serveurs en particulier en vérifiant sa conformité avec la politique de sécurité.

GS Mag : Quels sont vos projets pour cette année ?

Laurent Noé : Notre outil OSE est totalement opérationnel aujourd’hui ; Nous devons cette année industrialiser son processus de vente en particulier en créant un réseau de distribution.

GS Mag : Quel est votre bilan de cette édition d’infosecurity Europe ?

Laurent Noé : Les grève n’ont vraiment pas fait du bien au salon. Par contre, nous avons plus de visiteurs intéressés qui venaient avec des questions précises sur la sécurisation des serveurs. Nous serons probablement l’année prochaine sur le pavillon d’Ubifrance. Nous ferons peut-être le FIC aussi en janvier 2014.

GS Mag : Quel est votre message à nos lecteurs ?

Laurent Noé : Depuis des années ont dit que la sécurité périmétrique atteint ses limites. D’ailleurs, l’actualité récente nous aide en le montrant très clairement avec les failles Heartbleed et d’IE. Beaucoup de clients commencent à en prendre consciences et débloquent des budgets pour passer à la phase suivante qui est le contrôle et la sécurité des serveurs.


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants