Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Laurent Allouche, Fitec : Nous proposons un nouveau canal pour disposer de compétences en cybersécurité

août 2018 par Marc Jacob

Fitec créée il y a trente ans propose entre autre des formations dans le domaine de la cybersécurité sous un mode original. Ainsi, tous les ans elle forme entre 200 à 250 experts en cyber sécurité qui sont opérationnels et pré-recrutés par des entreprises partenaires. Laurent Allouche, Fitec présente son concept innovant.

GS Mag : Pouvez-vous nous présenter votre société ?

Laurent Allouche : Fitec a été créée il y a 30 ans nous sommes aujourd’hui 65 personnes et nous formons 5000 personnes par an.

Nous avons 3 activités :
- Une activité pour l’accompagnement des changements et plus spécifiquement l’aspect lié à l’appropriation des solutions métiers par les utilisateurs finaux.
- Une seconde une offre de formation tutorée à distance pour les besoins de formation de type transverse

et la dernière activité qui s’appelle « Devenez » répond à des Contraintes de pénurie de compétences de personnel avec une partie sur la cybersécurité.

En fait, nous identifions des activités en tension quant au niveau du recrutement. Nous organisons des Job Dating ciblés (en présentant des profils Ad ’hoc et motivés) et nous les intégrons en formation métier très opérationnelle.

Nous ciblons les DPO, les consultant RGPD plutôt technique, les consultants en cybersécurité et data gouvernance.

Pour cette activité nous Sourçons, qualifions, présentons, formons et certifiions + de 250 profils/an en les recrutant au niveau Bac +5 ingénieurs, écoles de commerce… Uniquement sur la cybersécurité.

Toutes nos Cycles de formation sont diplômantes et donc nos formations sont éligibles naturellement aux dispositifs de financements divers et variés sur le marché.

Pour exemple, le 20 septembre nous avons un Job Dating.

Ainsi, nous présenterons tous les candidats à nos partenaires cybersécurité qui veulent recruter des experts selon des profils souhaités. Deux mois avant cette date, nous cherchons les candidats requis. Le 20 septembre les candidats potentiels sont présentés à l’entreprise puis ils sont choisis et vont en formation durant 400 heures soit l’équivalent d’un Master, savamment développé avec nos experts et partenaires éditeurs.

Une fois les candidats choisis une proposition d’embauche est faite sur-le-champ par le futur employeur, et seulement après la formation démarre.

Il faut préciser que nos candidats ont souvent plusieurs années d’expérience professionnelle en moyenne 5 à 10 ans dans d’autresdomaines que la cyber comme le réseaux, les télécoms… et veulent changer d’orientation.

En outre, nous avons aussi la possibilité de faire de la formation interne pour des entreprises qui souhaite faire monter en compétence certains de leurs employés.

GS Mag : Avez-vous remarqué un changement sur le marché du recrutement cette année ?

Laurent Allouche : depuis l’arrivée du RGPD nous voyons les demandes augmentées dans le domaine de la cybersécurité au sens large. Ainsi, par exemple, nous avons signé un partenariat avec IBM. Nous voyons une crispation du marché du fait du manque de compétence.

Nos partenaires pour les formations avec lesquels nous travaillons sont tous des opérationnels qui travaillent au quotidien sur deRéels projets de Cyber dans les domaines de la Banque, Assurance, aéronautique, ferroviaire, Auto, …. Nos cours sont de véritablesformations métiers et pratiques avec des TP, des cours juridiques, réglementaires, techniques… toutes les personnes formées chez nous sont en poste aujourd’hui.

GS Mag : Quel est votre message à nos lecteurs ?

Laurent Allouche : Nous vous proposons un nouveau canal pour disposer de compétences notamment en cybersécurité. Pour monter vos équipes en cyber sécurité et avoir de nouveaux profils à moindre coût, pour les partenaires intéressés : Je souhaite participer http://public.message-business.com/


Articles connexes:


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants