Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Laetitia Maynard, Phosforea : sensibilisez à la cybersécurité grâce au Mobile Learning !

mai 2019 par Emmanuelle Lamandé

Avec plus de 80% de personnes possédant un smartphone aujourd’hui, l’utilisation des applications et du Mobile Learning est désormais ancrée dans les mœurs. Pour Laetitia Maynard, Directrice opérationnelle chez Phosforea, l’apprentissage sur mobile concourt de façon idéale au besoin d’acculturer, en vulgarisant intelligemment les contenus et en les rendant accessibles à tous, y compris pour un sujet aussi pointu et technique que la cybersécurité. C’est dans cette optique que Phosforea a mis sur pied une application de sensibilisation à la cybersécurité.

GS Mag : Phosforea a créé une application de sensibilisation à la cybersécurité. Comment fonctionne-t-elle ?

Laetitia Maynard : Avec plus de 80% de personnes possédant un smartphone, l’utilisation des applications est ancrée dans les mœurs.
L’apprentissage sur mobile (Mobile Learning selon l’expression consacrée) répond efficacement à la problématique d’ancrage des connaissances de l’apprenant moderne dont le quotidien est très chargé. Il permet de faire régulièrement des piqures de rappel, de renvoyer du contenu en push, et de maintenir ainsi le niveau de vigilance des collaborateurs face aux risques cyber. L’apprenant peut ainsi se former où il veut, quand il veut.
Pour aborder un sujet aussi pointu et technique que la cybersécurité, le Mobile Learning concourt de façon idéale au besoin d’acculturer, en vulgarisant intelligemment les contenus et en les rendant accessibles à tous.
L’appli Phosforea facilite ainsi l’apprentissage des collaborateurs et encourage les plus réticents à la formation « classique », en créant de nouveaux « espaces-temps » dédiés à la formation.

GS Mag : Quels en sont les points forts ?

Laetitia Maynard : Pour cette application, les équipes Phosforea ont créé des contenus dédiés, « mobile first », afin d’offrir une expérience utilisateur nouvelle. Le mobile propose ainsi une approche ergonomique et gamifiée de l’apprentissage.
Grâce au mobile, le collaborateur apprend en jouant, sans s’en rendre compte. L’expérience est adaptée aux usages mobiles : les sessions sont courtes (1 à 2 minutes par activité), on reçoit des notifications push (qui s’affichent directement sur notre écran), les textes sont grossis pour s’adapter à l’écran, les boutons sont très visibles et faciles à sélectionner. Le collaborateur apprend de façon ludique via des contenus colorés et animés.
De plus, l’application est construite comme un parcours à part entière. Elle intègre 10 thématiques clés en sensibilisation SSI. Un « profilage » est réalisé à l’entrée de l’appli, afin de permettre à l’apprenant de se positionner et un quiz ludique multithématiques en sortie lui permet de se challenger et de valider ses apprentissages.

Le Mobile Learning présente aussi l’avantage du collaboratif : en amenant l’apprenant à former une communauté d’apprentissage et d’usage autour des bonnes pratiques de cybersécurité, on crée du challenge et on peut mettre en valeur des ambassadeurs de la cybersécurité au sein des entreprises.

GS Mag : A quel type de profils s’adresse cette application ?

Laetitia Maynard : Chez Phosforea, nous voyons la sensibilisation sur Mobile comme un complément à une campagne de sensibilisation e-learning plus classique sur ordinateur. Notre application s’adresse donc à tous nos clients, entreprises du secteur privé ou administrations, désireuses de diversifier les canaux pour sensibiliser leurs collaborateurs.

L’application est disponible sur les stores Android et Apple, chacun peut l’installer sur son mobile professionnel ou personnel en un simple clic.

GS Mag : Quels objectifs vous êtes-vous fixés en termes d’obtention de parts de marché pour les 12 prochains mois ?

Laetitia Maynard : 100% du marché Mobile Learning en sensibilisation SSI dans l’année qui vient.

GS Mag : Enfin, quel message souhaitez-vous faire passer à nos lecteurs ?

Laetitia Maynard : Augmentez l’engagement des apprenants dans vos sensibilisations cyber !
Comment ? En les touchant au plus près de leur quotidien, sur un outil qu’ils manipulent environ 150 fois par jour en moyenne. Cela permettra de créer un lien stable entre eux et vous et d’augmenter leur implication sur la cause qui vous importe : la cybersécurité.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants