Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La virtualisation et le Cloud Computing avec Trend Micro

février 2011 par Marc Jacob

Trend Micro annonce des nouveautés majeures qui permettent aux entreprises de tirer parti des avantages de la virtualisation et du Cloud Computing, sans mettre en péril leur sécurité.

Trend Micro™ SecureCloud 1.1 offre une protection des données professionnelles grâce à un chiffrement réalisé en mode Cloud. Parallèlement Trend Micro™ Deep Security 7.5 Update 1 se veut un catalyseur de performances et permet à l’appliance virtuelle Deep Security de détecter et de prévenir les intrusions, sans avoir à déployer d’agent logiciel résident (agentless). Ces opérations sont menées via les API VMSafe de VMware, pour, au final, assurer la prise en charge d’un nombre plus important de machines virtuelles.

Trend Micro : le Cloud et la virtualisation en toute sécurité

Trend Micro se positionne aux trois étapes de la migration vers le Cloud Computing. La sécurité de la virtualisation s’initie dès la consolidation serveur, se poursuit lors de la virtualisation serveur et des postes de travail, et, au final, protège le cloud public. Parallèlement, la sécurité des Cloud d’entreprise s’intéresse aux Clouds privés, puis au Cloud hybride, et enfin, au Cloud public.

En accélérant l’évolution des datacenters vers des Clouds privés, la virtualisation est devenue un catalyseur du Cloud Computing. Avec l’adoption des technologies de Cloud privé par les entreprises, il devient plus facile de migrer les applications des serveurs d’entreprise vers le Cloud public. Trend Micro s’attend à ce que les entreprises migrent complètement certaines de leurs applications vers les Clouds publics, lorsque les fournisseurs de Clouds publics auront résolu les problématiques de disponibilité et de visibilité qui freinent l’adoption du Cloud. Les grandes entreprises, quant à elles, maintiendront des environnements Clouds privés pour certaines de leurs applications pendant un délai plus important.

Trend Micro : une protection multicouche pour la virtualisation et le cloud

Trend Micro offre une sécurité active en mode Cloud grâce à l’infrastructure

Trend Micro™ Smart Protection Network™, ainsi qu’une sécurité spécifique au Cloud qui s’appuie sur des technologies serveur et de chiffrement spécifiques.

Trend Micro offre également une protection multicouche qui sécurise les données stockées dans les Cloud privés et publics, et au sein des environnements virtualisés.

Trend Micro SecureCloud™ améliore la sécurité des données d’une entreprise cliente lorsque cette dernière adopte la virtualisation, puis opte pour un Cloud privé et, enfin, migre vers un Cloud public. Avec le chiffrement et une gestion des clés basée sur des règles, SecureCloud protège les données en mode Cloud, ce qui est source de souplesse puisqu’il est possible de changer de fournisseur d’environnement Cloud, le client n’étant pas tributaire du système de chiffrement de ce fournisseur particulier.

SecureCloud contrôle les méthodes et lieux d’accès des données en authentifiant l’identité et en validant l’intégrité des serveurs qui demandent accès aux espaces de stockage sécurisés. La solution protège les informations contre toute divulgation prohibée, favorise la mise en conformité grâce au chiffrement et facilite la mise à disposition et la gestion des clés de chiffrement.

Les nouvelles fonctionnalités de SecureCloud offrent aux entreprises un meilleur contrôle sur leurs données dans le Cloud. Les clients peuvent désormais gérer leurs clés de chiffrement pour Amazon EC2, Eucalyptus et VMware vCloud, à partir du service hébergé SecureCloud de Trend Micro déployé ou au sein de leur propre data center.

· Trend Micro™ Deep Security offre une protection évoluée des systèmes virtualisés. La version actuelle de Deep Security, annoncée en août 2010, utilise un antimalware agentless qui enrichit les nombreuses fonctionnalités déjà disponibles : détection et prévention des intrusions, protection des applications Web, pare-feu, monitoring de l’intégrité et inspection des logs. Deep Security est étroitement intégré avec VMware et avec ses API vShield Endpoint et VMsafe : Trend Micro fournit ainsi un anti-malware et une prévention des intrusions dédiés aux machines virtuelles, mais sans requérir d’agent logiciel résident sur chaque machine. Cette approche est économe en ressources systèmes de VMware vSphere et permet de prendre en charge des environnements plus denses.

A ce jour, Trend Micro est le seul éditeur du marché à offrir un anti-malware agentless conçu spécifiquement pour les environnements VMware.

Une sécurité reconnue par le marché :

Lors d’une étude récente du Tolly Group, Trend Micro Deep Security et son architecture agentless ont été mesurés jusqu’à 11 fois plus efficaces que les outils concurrents de Symantec et de Mc Afee en matière de consommation de ressources systèmes au sein des environnements virtualisés. L’étude souligne également que Deep Security prend en charge jusqu’à 3 fois plus de machines virtuelles.

Dans un rapport récent, IDC fait de Trend Micro le leader de la sécurité des serveurs dans le monde, en termes de part de marché. Ce statut souligne le leadership de Trend Micro sur la sécurité des environnements virtualisés et du Cloud.

Enfin, Trend Micro a récemment dévoilé son nouveau slogan “ Securing Your Journey to the Cloud” (Migrer vers le cloud en toute sécurité), qui témoigne de sa volonté de sécuriser les environnements physiques, virtualisés et cloud.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants