Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La vague croissante de fraude sur les paiements menace les consommateurs, les commerçants et le secteur des paiements à l’approche du Black Friday

novembre 2023 par Signicat

Alors que les consommateurs se préparent à faire des affaires exceptionnelles et que les commerçants et les fintechs se préparent à réaliser des ventes record, l’ampleur des activités de paiement frauduleuses est plus grande que jamais. Les données du marché révèlent une augmentation inquiétante de différentes formes de fraude sur les paiements, ce qui représente un défi important pour la sécurité des transactions financières pendant la saison des achats de Noël, qui commence avec le célèbre "Black Friday" (vendredi noir).

À une époque où les paiements électroniques et les achats en ligne font désormais partie intégrante du comportement des consommateurs, les cybercriminels exploitent les vulnérabilités des systèmes de paiement. L’évolution du spectre des menaces souligne la nécessité d’une compréhension nuancée de la fraude sur les paiements à l’approche de la journée d’achats la plus chargée de l’année. Signicat, le leader paneuropéen des solutions d’identité numérique, se penche sur des points clés, offrant un aperçu complet de l’état actuel de la fraude sur les paiements et soulignant les avancées technologiques visant à mettre en échec les efforts des fraudeurs. À l’approche du Black Friday, l’appel à une surveillance plus étroite et à des mesures proactives pour garantir la sécurité des transactions devient plus pressant que jamais.

Augmentation des pertes dues à la fraude sur les paiements en ligne

La fraude sur les paiements a un impact profond et parallèle sur les consommateurs et les entreprises, créant un réseau complexe de conséquences à travers l’écosystème financier. Pour les consommateurs, être victime d’une fraude sur les paiements ne met pas seulement en péril leur bien-être financier, mais érode également la confiance dans les systèmes de paiement numériques. Le vol d’informations sur les cartes de crédit ou les transactions non autorisées peuvent entraîner des pertes financières, des usurpations d’identité et un sentiment de vulnérabilité omniprésent. En outre, le temps et les efforts nécessaires pour rectifier les activités frauduleuses entraînent souvent des désagréments importants pour les consommateurs.

Selon des données publiées par Juniper Research en 2020, on estime que les pertes subies par le secteur du commerce de détail en raison de transactions frauduleuses dépasseraient 188 milliards d’euros (206 milliards de dollars) entre 2021 et 2025, les achats en ligne étant la principale cause de fraude. Un nouveau rapport publié par le même cabinet indique que les pertes estimées liées à la fraude entre 2023 et 2028 s’élèvent à 330 milliards d’euros (362 milliards de dollars), avec plus de 34 milliards d’euros en 2023 et 83 milliards d’euros en 2028.

"Avec l’augmentation de la fraude, assurer la sécurité et la conformité à chaque étape du parcours est un défi majeur auquel les entreprises sont confrontées. Cela vaut par exemple pour les transactions telles que les paiements dans de nombreuses entreprises, y compris le secteur financier, la fintech, les plateformes numériques et les commerçants. Pendant les périodes de forte activité commerciale, comme le Black Friday ou les fêtes de Noël, le nombre de transactions augmente fortement, de sorte que la gravité des attaques contre les consommateurs ou les entreprises s’accroît également pendant cette période", déclare Asger Hattel, CEO de Signicat, l’un des principaux fournisseurs de solutions d’identité numérique. "Nous constatons que nos clients, en particulier les BNPL ou les sociétés de paiement, ne se concentrent plus uniquement sur la conformité, mais cherchent constamment à augmenter le niveau de sécurité des transactions et à instaurer la confiance avec l’utilisateur final", ajoute-t-il.

Éducation et technologie : des alliés essentiels

De leur côté, les entreprises sont confrontées à de multiples défis lorsque la fraude s’infiltre dans leurs systèmes de paiement. Au-delà des pertes financières directes liées au remboursement des clients affectés et à l’enquête sur les incidents frauduleux, les entreprises doivent faire face à une atteinte à leur réputation. Un incident de fraude au paiement très médiatisé peut éroder la confiance des clients, ce qui risque de nuire à long terme à la marque de l’entreprise et à la fidélité des clients. En outre, les entreprises doivent investir des ressources substantielles dans la mise en œuvre et l’amélioration continue des mesures de sécurité, détournant ainsi des fonds qui pourraient être alloués à des initiatives d’innovation et de croissance. La relation symbiotique entre les consommateurs et les entreprises souligne le besoin urgent de mesures robustes et adaptables pour lutter contre la fraude sur les paiements, en favorisant un environnement où les deux parties peuvent s’engager dans des transactions financières sûres et confiantes.

Il n’est pas surprenant que les firmes de consultants du monde entier recommandent l’adoption de technologies telles que les plateformes de prévention de la fraude basées sur l’apprentissage automatique ou l’intelligence artificielle, car elles peuvent lutter efficacement contre le phishing en détectant les schémas frauduleux et en étant impossibles à manipuler.

Signicat souligne l’importance de moderniser et de sécuriser certains processus avec les dernières avancées technologiques sur lesquelles les fraudeurs n’ont aucun contrôle, comme l’authentification à deux facteurs par biométrie faciale. "De nombreuses entreprises du secteur financier s’appuient sur leurs systèmes ou sur des mesures d’authentification à deux facteurs basées sur des mots de passe pour protéger leurs clients. Chez Signicat, nous pensons que l’avenir sera davantage dépourvu de mots de passe et que l’authentification par biométrie faciale ou par pièces d’identité électroniques, qui sont beaucoup plus difficiles à corrompre pour les fraudeurs, sera de plus en plus adoptée", ajoute Hattel. De même, Signicat souligne l’importance d’éduquer et d’informer les consommateurs sur les attaques qu’ils peuvent subir et sur la manière de les détecter.

L’avenir a un goût de portefeuille

"Dans le cadre de l’initiative européenne de portefeuille d’identité numérique, où quatre projets pilotes à grande échelle sont menés pour montrer les possibilités offertes, le paiement est l’un des cas d’utilisation les plus importants. Une fois mis en place, le portefeuille européen jouera sans aucun doute un rôle clé dans la lutte contre la fraude au niveau européen. La preuve d’identité sur laquelle les portefeuilles seront basés offre une sécurité inégalée aux utilisateurs finaux et aux entreprises qui dépendent de l’utilisation des portefeuilles", déclare Jon Ølnes, chef de tribu et leader d’opinion chez Signicat.

La vérification en ligne de l’identité au cours d’une transaction prend plusieurs formes. La vérification peut être à la fois un niveau d’assurance permanent, offert par divers systèmes d’identification gouvernementaux, et une vérification à la volée, utilisant des réseaux d’identification et des services basés sur l’orchestration des données. Les systèmes de type portefeuille électronique peuvent également fournir des déclarations vérifiées qui pourraient être utilisées pour identifier définitivement un utilisateur, conclut Juniper Research dans son rapport intitulé "Combatting Online Payment Fraud" (Combattre la fraude aux paiements en ligne).

Sans aucun doute, les solutions d’identité numérique sont la clé pour mettre fin à la fraude. Une étude récente commandée à Forrester Consulting sur le Total Economic Impact™ (TEI) de Signicat a montré que les solutions d’identité numérique de Signicat permettent de réduire de 75 % le coût de la fraude suite à une réduction du taux de fraude. Ceci est certainement encourageant pour le marché et souligne l’importance de s’appuyer sur des solutions technologiques conformes aux exigences réglementaires locales et mondiales.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants