Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La transition vers le Cloud hybride est une nécessité pour les entreprises

juin 2020 par Marc Jacob

Nutanix s’efforce depuis sa création de rendre transparents la consommation et l’usage des infrastructures, quelles que soient leurs localisations, à savoir dans des Cloud privé, public, Edge ou hybride. Bruno Picard, System Engineering Director de Nutanix France, revient avec nous sur la stratégie de l’éditeur de solutions d’hyper convergence en la matière.

GS Mag : Quel état faites-vous aujourd’hui du marché du Cloud et des enjeux inhérents ?

Bruno Picard : L’éventail des applications qui utilisent des services Cloud ne cesse de s’enrichir et de se complexifier au quotidien, même si le socle technologique de base qui les soutient reste globalement le même. L’évolution majeure qui s’opère, du point de vue de l’infrastructure de base, est qu’elle est de plus en plus souvent associée à des outils logiciels, des applications et des services communs mis à disposition des applications et utilisateurs. Cela signifie que les applications et les utilisateurs peuvent désormais utiliser des services Cloud sans se soucier de la plupart des détails techniques de la mise en place, du financement ou de la gestion des opérations.

De plus, la notion de Cloud hybride, qui n’est que la capacité offerte de consommer de manière transparente de l’infrastructure et des services ; sur des plateformes en propre et privées ou mutualisées et publiques permet de ne pas vraiment se poser de question sur le ou les fournisseurs de Cloud public que les entreprises souhaitent choisir. Par contre, des signes importants montrent que l’éventail croissant de choix et leurs complexités apparentes ont un impact sur l’adoption des services Cloud, en particulier dans la région EMEA. Prenez par exemple le dernier rapport Nutanix Enterprise Cloud Index. En 2018, les données montraient qu’un nombre important d’entreprises souhaitaient faire évoluer leurs infrastructures vers un mode de consommation hybride. En 2019, nous avons vu les répondants faire légèrement machine arrière et ramener des charges de travail du Cloud public vers leurs propres infrastructures. Plus récemment, la notion de multi Cloud est apparue. Il s’agit essentiellement d’un mode de consommation hybride, qui vise plus particulièrement à permettre l’utilisation d’un grand nombre de fournisseurs de services Cloud (FSC) différents en assurant le partage transparent des applications entre eux. Dans ce paysage, l’enjeu est de trouver le meilleur mode de consommation pour les applications en fonction des besoins de l’entreprise et des utilisateurs, mais également d’avoir la flexibilité nécessaire pour faire évoluer celuici à mesure que les besoins évoluent.

GS Mag : Quelles sont les clés, selon vous, pour déployer au mieux ce type de technologies ?

Bruno Picard : Il est maintenant possible de choisir la plateforme la plus appropriée en fonction des besoins immédiats pour chacun de ses processus métiers. Que ce soit à moindre prix avec un fournisseur de Cloud public avec des exigences de performances moyennes ou sur des systèmes en propre offrant les classes de services les plus élevées pour les opérations sensibles et l’accès aux données. Il est également possible de gérer la transition entre les plateformes de manière automatique et transparente. En fin de compte, les utilisateurs n’ont que deux questions fondamentales à se poser : pensent-ils qu’il est préférable ou non d’opérer dans « Le Cloud » ? Pour la plupart d’entre eux, la réponse sera probablement « oui », ne serait-ce que parce que dire « non » sera beaucoup plus difficile à argumenter et à gérer, à moins qu’ils ne soient déjà fortement engagés dans la gestion de systèmes métiers on-premise très spécialisés. La seconde question qu’il faudra se poser pour chaque application est : dans quel Cloud (privé ou public). Et enfin, si la réponse est publique : quel est le meilleur fournisseur de Cloud public pour cette application ?

GS Mag : De quelle manière accompagnez- vous les entreprises en ce sens et comment votre offre est-elle amenée à évoluer en la matière ?

Bruno Picard : La mise en place manuelle de ressources et de services d’une telle complexité est aujourd’hui tout simplement impensable. C’est pourquoi Nutanix a déployé tant d’efforts pour développer et fournir les outils de gestion dont les utilisateurs auront besoin pour éliminer toute cette complexité et piloter les usages des différents Cloud. Nutanix investit beaucoup de temps, d’argent et d’efforts pour tester et certifier ses solutions afin que les principaux outils et applications d’entreprise fonctionnent sans avoir à être modifiés sur ses solutions d’hyperconvergence. Les solutions Nutanix permettent aussi de piloter les différents Cloud et d’assurer le déplacement entre les systèmes on-premise existants et des environnements multi Cloud complets.


INFORMATIONS PRATIQUES
- Solution phare.
Nutanix Enterprise Cloud OS
- Téléphone.
+33 (0)1 82 88 15 90
- Web.
https://www.nutanix.com/fr/contact-us




Voir les articles précédents