Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La plus grande fuite de données de l’histoire allemande

janvier 2019 par Kaspersky Lab

Les données personnelles d’un millier d’élus allemands (dont la chancelière Angela Merkel) ont été piratées et publiées sur Twitter avant Noël. Tous les partis sont touchés à l’exception de l’AFD, formation d’extrême droite, a annoncé la radio publique berlinoise RBB ce vendredi 4 janvier. Selon le quotidien Bild, il s’agit de "la plus grande fuite de données de l’histoire allemande".

Selon les informations disponibles sur Internet, parmi les millions d’informations compromises figurent des numéros de cartes de crédit, des numéros de téléphone, des adresses, des correspondances entre élus, des mails de travail, des photos de vacances, des factures ou encore des copies de cartes d’identité.

Le commentaire de David Emm, David Emm, Principle Security Researcher, Kaspersky Lab :

« Les 1ères fuites de données de 2019 ne se sont pas faites attendre. Nous apprenons aujourd’hui que de nombreuses données personnelles de figures politiques allemandes ont été divulguées en ligne. Les rapports concluent qu’aucune information n’était de nature politique hautement sensible, mais que la fuite inclut des données bancaires et financières, des cartes d’identité et autres correspondances privées. Il n’est pas difficile d’imaginer les usages malveillants qui pourraient en être faits, considérant le profil particulier des victimes. L’intention des auteurs reste inconnue pour le moment, mais il est peu probable que l’appât du gain soit leur première motivation. Il s’agit probablement d’un hacker activiste, cherchant à causer des problèmes. Ce qu’il faut retenir, c’est que la sensibilisation des entreprises aux questions de protection des données reste un enjeu majeur, alors même que la valeur de ces données est de mieux en mieux perçue par ceux qui espèrent les exploiter. Il est essentiel que les organisations évaluent régulièrement leurs processus de sécurité informatique, notamment en ce qui concerne le stockage et le partage d’informations. Enfin, elles doivent former leur personnel à la protection des données, les leurs et celles des autres, lors de leurs communications internes et externes. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants