Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La nouvelle spécification SNIA Swordfish™ rend la gestion des ressources et des services de stockages plus facile pour les datacenters

octobre 2016 par Marc Jacob

Dans le cadre de son initiative SMI (Storage Management Initiative), la mission de la SNIA (Storage Networking Industry Association) annonce l’achèvement de la version 1.0 de la spécification SNIA Swordfish™ pour la gestion du stockage. Cette spécification fait évoluer l’interface de programmation applicative (API) Redfish DMTF (Distributed Management Task Force) afin qu’elle puisse prendre en charge la gestion du matériel de stockage et des services de stockage utilisés par les datacenters modernes.

En étendant le protocole et le schéma de l’API Redfish DMTF, la spécification SNIA Swordfish propose une approche unifiée de la gestion du stockage et des serveurs dans les environnements à infrastructure hyperscale et Cloud, permettant ainsi aux administrateurs IT d’intégrer des solutions évolutives à leurs datacenters de façon beaucoup plus simple. La même interface RESTful conviviale est utilisée, associée à JavaScript Object Notation (JSON) et Open Data Protocol (OData), afin de gérer le matériel et les services de stockage, ainsi que les serveurs, en toute transparence.

SNIA Swordfish a été conçue d’après des cas d’usage de gestion spécifiquement centrés sur les besoins des administrateurs IT dans le cadre de leur activité liée au matériel et aux services de stockage d’un centre de données. Il en résulte une API extrêmement fonctionnelle qui simplifie la façon dont le stockage peut être alloué, surveillé et géré. Par exemple, l’API est capable d’associer différentes classes de service aux systèmes de stockage présentant différents niveaux de performance au sein d’un centre de données. Une fois chose faite, l’administrateur IT peut allouer du stockage aux serveurs ou aux machines virtuelles en spécifiant la classe de service de stockage requise sans devoir se soucier des nombreux détails associés à la recherche et à la configuration d’un système de stockage spécifique doté des caractéristiques de performance souhaitées. En plus des fonctionnalités classiques, l’API définie par cette spécification prend également en charge la fonction vendeur spécifique à valeur ajoutée afin d’être compatible avec les futures capacités du monde du stockage.

Définie par le Groupe de travail technique sur la gestion évolutive du stockage SNIA, la spécification SNIA Swordfish est le fruit d’une vaste collaboration de l’industrie regroupant des entreprises majeures du secteur du stockage.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants