Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La moitié des institutions financières considèrent la conformité réglementaire comme un obstacle majeur à leur transformation numérique

novembre 2021 par OneSpan™

OneSpan™ annonce la publication de son rapport annuel sur les réglementations financières mondiales, conjointement à une étude exhaustive sur l’impact de l’évolution de ce paysage réglementaire sur le secteur financier. Le rapport révèle comment les institutions financières répondent aux nouveaux défis auxquels le secteur fait face, tels que la croissance et la sophistication des cybermenaces, la protection des données sensibles, et la rigueur des réglementations.

L’étude a été menée en partenariat avec Arizent auprès de plus de 150 responsables bancaires représentant des institutions financières mondiales dont les actifs atteignent jusqu’à 100 milliards de dollars. 48 % des institutions financières sondées indiquent que le besoin de conformité réglementaire ralenti leur transformation numérique – un chiffre qui atteint 63% en France. Malgré les défis majeurs en matière de sécurité et de réglementation auxquels ils ont été confrontées en 2021, 84 % des dirigeants bancaires prennent des mesures pour se préparer au développement d’initiatives et expérimentations de pointe telles que les monnaies numériques de banque centrale (MNBC) au cours de l’année à venir. La moitié des banques prévoient d’ailleurs de mettre en œuvre des technologies de blindage des applications mobiles pour sécuriser leurs applications en prévision des prochains développement liées à ces monnaies numériques.

Les résultats complets de l’étude sont détaillés dans le second rapport annuel de OneSpan sur les réglementations financières dans le monde, qui offre une mise en perspective des exigences réglementaires ayant un impact sur les institutions financières, ainsi que des points de référence clés pour les leaders de ce secteur en constante évolution.

Le rapport révèle également les tendances globales suivantes :

• Les principaux défis auxquels les banques font face en terme de conformité réglementaire comprennent : la réduction ou la prévention des cyber-attaques (53%), la sauvegarde des données sensibles (47%), et le suivi des changements dans les lois sur la protection de la vie privée des consommateurs et les réglementations du secteur (41%)

• Près de la moitié des banques utilisent des technologies de vérification d’identité à distance et de biométrie pour se conformer aux réglementations du secteur, et 41 % priorisent l’adoption de technologies émergentes telles que la notarisation en ligne à distance (RON)

• Les cadres financiers sont généralement optimistes quant aux réglementations sur les cryptomonnaies : 67 % des dirigeants de services financiers s’accordent à dire que la réglementation des cryptomonnaies rend la pénétration de ce marché plus attrayante pour les banques

« L’ère bancaire numérique dans laquelle nous nous trouvons a été catalysée par la pandémie, et a laissé aux régulateurs une tâche presque impossible : créer un cadre réglementaire étendu et sûr sans paralyser l’innovation », explique Steven Worth, Président-Directeur Général (intérim) de OneSpan. « Notre étude révèle que la moitié des hauts responsables bancaires se sont heurtés à plusieurs obstacles en termes de conformité réglementaire. Dans ce contexte, le rapport de OneSpan sur l’état de la réglementation financière dans le monde vise à fournir aux banques et aux institutions financières les informations dont elles ont besoin pour se conformer à cette réglementation tout en maintenant leur position concurrentielle. »

En plus de présenter les résultats de cette nouvelle étude, le rapport décrit les principales évolutions du paysage réglementaire dans 54 juridictions du monde entier. Il offre un état des lieux et une analyse approfondie des monnaies numériques de banque centrale (MNBC), de l’Open Banking, de l’intelligence artificielle, de l’identité numérique, de la signature électronique et de la notarisation en ligne à distance, ainsi que de la confidentialité des données.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants