Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La migration Windows 7 n’est pas un fleuve tranquille pour la grande majorité des DSI, selon RES Software

octobre 2012 par RES Software

RES Software dévoile les résultats de sa seconde étude sur la migration vers Windows 7. On y apprend que 30 % seulement des entreprises ont achevé leur mise à niveau vers Windows 7, une réalité bien éloignée des prévisions de 2010 selon lesquelles 57 % des DSI interrogés pensaient finaliser la migration pour octobre 2011.

Pour cette étude dont il est le commanditaire, RES Software s’est de nouveau intéressé aux expériences, aux attentes et aux préoccupations des professionnels de l’informatique vis-à-vis de la migration vers Windows 7. Les résultats se fondent sur les réponses de plus de 330 informaticiens de divers pays et secteurs d’industrie. En voici les principales conclusions :

- Seuls 30 % des sondés ont confirmé avoir finalisé l’implémentation de Windows 7. Pour les 70 % restants, la migration est en cours ou encore au stade de projet.

- Moins de la moitié (49 %) de ceux qui n’ont pas encore finalisé leur migration pensent pouvoir respecter les délais et budgets d’implémentation impartis.

- 44 % de ceux qui n’ont pas encore migré vers Windows 7 ont indiqué reporter le projet le temps d’évaluer plus attentivement les avantages de Windows 8.

- Plus de la moitié (58 %) de ceux qui ont achevé leur migration déclarent avoir manqué d’effectifs qualifiés pour entreprendre un tel projet.

« Le passage inévitable à Windows 7 continue d’empoisonner la vie des professionnels de l’informatique, comme le démontrent les résultats de cette étude. Pourtant, la migration d’un système d’exploitation est une excellente occasion de repenser la distribution des services informatiques sur la plate-forme Windows. Ce qui manque aux entreprises, c’est une solution qui leur permette de mettre à jour leurs postes de travail sans perturber les activités des utilisateurs. Elles devraient voir la migration comme une occasion de renforcer leur excellence opérationnelle et de réduire leurs coûts de fonctionnement », explique Didier Autones, directeur commercial de RES Software France. « Les technologies que conçoit RES Software facilitent la tâche des DSI et informaticiens et les aident à rendre leur environnement informatique bien plus rentable. Intégrées à un plan complet de migration, elles peuvent aussi préparer l’environnement à de futurs changements similaires. »

Alors que 2014 approche à grands pas et avec elle la fin du support de Windows XP qui rendra vulnérables les entreprises qui n’auront pas migré vers Windows 7, l’étude révèle que beaucoup en sont encore à tenter de démêler l’écheveau de problèmes que soulève un projet d’une telle ampleur. En tête de liste des freins à l’adoption de Windows 7 figurent les processus redondants et manuels, la nécessité de plans et d’outils permettant de rétablir l’ancien système d’exploitation dans l’hypothèse où la migration échouerait, ainsi que le recours à du personnel supplémentaire qualifié. La migration vers Windows 7 n’en demeure pas moins une occasion idéale pour repenser toute la stratégie de distribution des services informatiques et envisager, par exemple, l’informatique adaptative.

En gérant les services informatiques et la manière dont ils sont distribués aux utilisateurs, la direction informatique n’aurait plus à résoudre les problèmes que posent les méthodes traditionnelles d’administration de chaque poste et de chaque utilisateur. La technologie d’automatisation s’applique désormais aux opérations quotidiennes et aux tâches manuelles, simplifiant dès lors tout ce qui mobilise le temps et l’énergie du personnel informatique : migration d’OS, remplacement de matériel, déploiement de postes de travail virtuels, etc. Ainsi, les services informatiques peuvent enfin se consacrer aux projets stratégiques porteurs d’une plus grande valeur ajoutée pour l’entreprise.

L’offre Dynamic Desktop Studio de RES Software anticipe et prévient les problèmes que soulèvent les migrations d’OS en alliant virtualisation des espaces de travail et automatisation des dossiers d’exploitation.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants