Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La mauvaise gestion des données par les entreprises coûte en moyenne 17 millions de dollars par an

juillet 2019 par Veeam Software

Veeam a récemment publié les résultats de son rapport Veeam Cloud Data Management 2019, qui analyse la façon dont les entreprises gèrent leurs données. En effet, à l’heure de l’explosion du volume des données qui croit à un rythme effréné, la gestion de ces dernières n’est plus un enjeu anecdotique. Les entreprises qui n’en ont pas encore suffisamment conscience, et qui négligent cet aspect de leur responsabilité, s’exposent à de graves conséquences, sur lesquelles le rapport de Veeam fait la lumière.

Protection et disponibilité des données : des conséquences importantes Le rapport de Veeam fait état d’un constat inquiétant : seulement 31 % des entreprises françaises ont confiance dans leurs solutions de sauvegarde actuelles, tandis que 79 % ne se sentent pas capables, à l’heure actuelle, de répondre aux exigences de leurs utilisateurs en termes d’accès continu aux données et aux services.

De plus, au cours des 12 derniers mois, les CXO (Chief experience officers) français disent avoir connu en moyenne cinq pannes imprévues de leur système, avec une durée moyenne atteignant 42 minutes. Pourtant, savoir gérer ses données et garantir leur disponibilité apportent des avantages commerciaux solides aux entreprises qui maîtrisent cet enjeu. Il en va de la réputation de leur marque et de la confiance de leurs clients.

Le rapport révèle de quelles façons les pannes du système informatique et l’indisponibilité des données impactent aujourd’hui les entreprises françaises : premièrement en termes de perte de confiance des clients (52 %), puis d’atteinte à l’intégrité des marques (48 %) et enfin de perte de confiance des employés (37 %). Parmi ces conséquences, la perte de confiance des employés serait d’ailleurs la plus préoccupante, pour 32 % des entreprises interrogées.

17 millions de dollars par an

Le chiffre le plus marquant à retenir, concernant les conséquences d’une mauvaise gestion des données, est celui du coût financier pour les entreprises. Les temps d’arrêt des applications coûtent aux entreprises françaises un total de 17 millions de dollars en perte de revenus et de productivité chaque année, la moyenne mondiale étant de 20,1 millions de dollars. Cela représente un coût moyen de 86 115$ par heure de perte de données pour chaque entreprise, ce montant dépassant même les 150 000$ par heure pour 10% des entreprises.

Ces chiffres permettent, si cela était encore nécessaire, de lever les derniers doutes quant à la nécessité d’une bonne gestion des données pour les entreprises, pour ne pas impacter à la fois leurs revenus, leur réputation et leur relation avec leurs clients.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants