Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La campagne d’influence pro-RPC DRAGONBRIDGE cible les sociétés minières de terres rares pour tenter de contrecarrer la rivalité avec la domination du marché chinois

juin 2022 par Mandiant Threat Intelligence

Depuis juin 2019, Mandiant a signalé à ses clients une campagne d’influence connue sous le nom de DRAGONBRIDGE, comprenant un réseau de milliers de comptes inauthentiques sur de nombreuses plateformes de médias sociaux, sites Web et forums qui ont promu divers récits en faveur des intérêts politiques de la République populaire de Chine (RPC). Mandiant a depuis observé de multiples changements dans les tactiques de DRAGONBRIDGE, et en septembre 2021, ils ont signalé une expansion de l’activité de cette campagne.

Récemment, les experts Mandiant ont identifié et enquêté sur un sous-ensemble d’activités d’opérations d’information qu’ils ont attribuées à la campagne DRAGONBRIDGE. À travers les médias sociaux qui ciblaient la société minière australienne de terres rares, Lynas Rare Earths Ltd, avec un contenu critiquant son prétendu bilan environnemental et appelant à des protestations contre son projet de construction d’une installation de traitement des terres rares au Texas. Par la suite, en juin, ils ont observé que DRAGONBRIDGE a commencé à cibler la société canadienne d’extraction de terres rares Appia Rare Earths & Uranium Corp et la société américaine de fabrication de terres rares USA Rare Earth avec des messages négatifs en réponse à des activités de production de terres rares potentielles ou prévues impliquant ces sociétés. Mandiant a contacté Lynas, Appia et USA Rare Earth à propos de cette activité, ainsi que les plateformes de médias sociaux où cette campagne a promu du contenu. La campagne a également fait la promotion de contenus critiquant la décision de l’administration Biden d’invoquer le Defense Production Act le 31 mars 2022, afin d’accélérer la production nationale de minéraux essentiels et de mettre fin à la dépendance des États-Unis vis-à-vis de la Chine pour leur approvisionnement.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants