Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La bataille pour servir votre alter ego digital (votre digital self) vient de commencer, selon un nouveau rapport publié par Forrester Research.

septembre 2013 par Forrester

Les recherches de Forrester montrent que les individus dans le monde entier utilisent des technologies cloud personnelles pour sauvegarder des données personnelles et professionnelles – fichiers, contrats, photos, musique et vidéos – en ligne. Aux Etats-Unis, 77% des adultes connectés utilisent au minimum un de ces services. Ils sont 61% à le faire en Europe. En conséquence, on observe une nouvelle ruée vers l’or sur internet pour aider l’utilisateur à bâtir son digital self - c’est-à-dire l’aider à atteindre, gérer et tirer les avantages de l’information digitale en utilisant n’importe quel smartphone, tablette, PC ou navigateur internet.

Selon le rapport, les outils cloud personnels d’aujourd’hui permettant de gérer son alter ego digital évoluent vers un écosystème complet de services, et ce en trois phases :

1) Satisfaire des besoins simples, comme la synchronisation des fichiers ;

2) Les services au profit du digital self des utilisateurs, comme la gestion de ses finances ;

3) Des écosystèmes de contenu collecté et organisé qui offrent des services fédérés avec une approche holistique.

Sur son blog, l’analyste Frank Gillett explique : « Une fois que votre personnalité digitale est stockée dans des services en ligne, il devient possible pour les hébergeurs de vous fournir non seulement des capacités d’hébergement automatisées, mais aussi des conseils. Ces prestataires peuvent par exemple télécharger automatiquement vos photos numériques, synchroniser vos contacts, automatiquement établir le montant de vos dépenses à partir de photos, scans, ou emails de reçus et tickets de caisse. Ils peuvent même vous conseiller sur la bonne stratégie financière à adopter ou le meilleur moment pour aller faire de l’exercice à partir de vos dépenses et de votre agenda professionnel ».

Le rapport explique que cette bataille va se poursuivre sur les six prochaines années et les limites en seront fixées par les fournisseurs qui décident de faire leur part. « Les individus vont en arriver à être définis autant par l’endroit où ils stockent leurs données personnelles digitales que par leur nationalité. Les grandes entreprises américaines d’internet, les acteurs des télécoms, les vendeurs, les compagnies financières et même les gouvernements seront en concurrence pour devenir le « majordome digital » des services sur le web constituant votre alter ego digital » explique Franck Gillett. « Vous serez défini par le prestataire que vous choisissez et vos choix vont redistribuer les dynamiques du pouvoir dans le monde connecté ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants