Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La CNIL déconseille Teams et ZOOM dans l’enseignement. Quid du français LIVESTORM ?

juin 2021 par Livestorm

Cette semaine, la CNIL déconseillait d’utiliser Teams ou Zoom dans l’enseignement supérieur et soulevait de réels enjeux sur l’explosion des outils collaboratifs et la question de l’hébergement des données personnelles dans le secteur de l’Éducation en occurrence. La CNIL souhaite identifier de nouvelles mesures supplémentaires de sécurité ou de justifier le transfert de données au regard des dérogations autorisées par l’article 49 du RGPD, et recommande d’utiliser des solutions alternatives européennes, voire françaises.

Livestorm est la première plateforme française de communication vidéo accessible dans le navigateur, qui connecte facilement des équipes sur le support de leur choix, afin d’organiser, animer et analyser des événements en ligne. La start up compte parmi ses clients L’Université de Lille, Sciences Po Lille, Le GRETA des Hauts de France…

Livestorm est convaincu que, si l’utilisation accrue des outils de vidéo en ligne est une opportunité économique très importante pour les acteurs, la problématique de sécurisation et contrôle des flux de données doit rester une priorité centrale. In fine, cette dernière représentera un avantage compétitif important pour des solutions européennes comme Livestorm. Il est vrai que la majorité des acteurs sur le marché sont actuellement américains et ils n’ont pas forcément des antennes européennes ayant la compliance nécessaire pour répondre à ces problématiques.

En tant qu’entreprise française et européenne, les bases de données de Livestorm sont hébergées en Irlande qui respectent donc la législation européenne, et l’entreprise est extrêmement vigilante sur les partenaires avec qui elle travaille afin de respecter cette conformité. Livestorm a fait également le choix de proposer un produit sans avoir besoin de télécharger d’application, bénéficiant directement de la sécurité du navigateur. Le fait de n’avoir aucune application à télécharger sur son ordinateur évite donc que l’application ait accès aux informations de préférences de sécurité, qui sont en soit possibles à lever mais cela reste compliquées et pas forcément à la portée et connaissance de tous.

Livestorm souhaite asseoir une position de spécialiste en Europe en termes de sécurisation des données, en plaçant la GDPR au cœur de ses priorités, qui est d’ailleurs un élément de différenciation important. Ils ont conduit un audit GDPR avec des avocats il y a un an à ce sujet et un deuxième audit est actuellement en cours. Ils ont inscrit dans leur roadmap à un an l’accès à la norme ISO 27001 qui spécifie les exigences relatives aux systèmes de management de la sécurité des informations, gage d’excellence en termes de sécurisation des données. Nous pensions que ce complément d’information est utile, d’autant plus qu’il est nécessaire de présenter les alternatives françaises aux géants américains.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants