Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Global Security Mag : Le Magazine Trimestriel sur la Sécurité, le stockage, la dématérialisation...

Global Security Mag est un magazine trimestriel sur le thème de la sécurité logique et physique publié et diffusé à 5.000 exemplaires.
Notre revue est une source d’information indispensable à tous les acteurs de la filière sécurité. Elle est destinée à tous les professionnels de la sécurité informatique et physique : RSSI, Risk Manager, DSI, Administrateurs Réseaux, etc. dans les entreprises et administrations de toute taille...
Notre publication propose un résumé de tous les articles en anglais.
Le magazine est aussi diffusé en version PDF.

Contactez-nous

La BEI soutient le développement du cloud OVHcloud avec un prêt de 200 millions d’euros destiné à ses investissements en Europe

novembre 2022 par Marc Jacob

La Banque européenne d’investissement (BEI) a accordé à OVHcloud un financement dédié à ses investissements en Europe. Cette facilité de crédit d’un montant de 200 millions d’euros marque la volonté de la BEI de soutenir activement les acteurs européens du numérique. Cet engagement s’inscrit dans la droite ligne des priorités de l’UE en matière d’autonomie stratégique pour les nouvelles technologies.

Ce premier financement au profit d’un pure player du cloud, d’un montant maximum de 200 millions d’euros par la Banque européenne d’investissement (BEI) a pour vocation d’accompagner le Groupe dans son expansion en Europe, où il se positionne comme le promoteur d’un écosystème cloud ouvert, réversible, transparent et fédérateur tout en promouvant la pleine et entière souveraineté des données des utilisateurs. Dans un marché en plein essor, OVHcloud entend accélérer ses déploiements à l’international avec l’ouverture de 15 nouveaux datacenters d’ici la fin 2024 pour adresser de nouveaux marchés et de nouvelles géographies tout en démontrant ses avancées en termes de développement durable. de ces 15 nouveaux sites ouvriront leurs portes sur le territoire européen dans les 24 prochains mois.
Cette marque de soutien contribue ainsi activement aux efforts entrepris par les décideurs publics européens afin de renforcer l’autonomie stratégique de l’Europe dans ses infrastructures numériques, et tout particulièrement dans les activités clés de la Recherche et Développement, mais aussi de la production, sur un marché qui pourrait excéder celui des télécoms à l’horizon 2027.

« Le cloud est la brique essentielle à la digitalisation de tous les pans de notre vie économique et sociale », déclare Ambroise Fayolle, vice-président de la BEI. « En contribuant au financement des acteurs les plus innovants sur le territoire européen, la BEI s’inscrit dans la droite ligne des priorités politiques européennes : accroître notre compétitivité et encourager notre souveraineté technologique. Ce prêt de 200 millions d’euros au leader européen du secteur est un signal fort envoyé par l’Europe afin de placer nos expertises numériques au service de notre autonomie stratégique. »

Infrastructures, technologies, talents et R&D

Au cours des 12 derniers mois, OVHcloud a considérablement élargi son portefeuille de solutions IaaS et PaaS et confirme ainsi son leadership incontesté sur le marché d’un cloud de confiance et durable. L’accélération de sa trajectoire de croissance allant de pair avec l’implémentation de nouvelles offres capables de répondre aux défis technologiques les plus exigeants, le Groupe prévoit de porter encore plus loin ses capacités techniques dans les domaines de l’intelligence artificielle, des bases de données, des mécanismes de sécurité ou encore des calculs de haute intensité.

Les nouvelles ressources disponibles dans le cadre de cette opération de financement viendront notamment accroître les capacités d’OVHcloud dans les domaines suivants :
• Accélération de sa trajectoire R&D et son modèle industriel : développement de solutions haute densité, déploiement de nouvelles générations de baies de serveurs, modernisation de ses espaces de production.
• Développement de projets logiciels : extension du portefeuille produit, à commencer par son offre de stockage, les solutions de sécurisation et l’intégration de nouvelles briques technologiques.
• Soutien de sa politique de brevets : titulaire de 137 familles de brevets dans différents domaines, OVHcloud porte l’objectif d’accélérer cette dynamique afin de consolider sa position unique d’acteur innovant.

Fort de son positionnement pionnier au service d’un cloud durable, OVHcloud entend mobiliser ces financements complémentaires pour perfectionner et innover dans les systèmes de refroidissement et plus particulièrement sur les systèmes adiabatiques et de nouveaux mécanismes en phase avec ses innovations industrielles.
Grâce à son modèle industriel entièrement intégré, le Groupe entend mettre à profit son expertise de plus de 20 ans dans le domaine des systèmes de refroidissement par eau des serveurs afin de réduire son impact environnemental. Atteignant aujourd’hui les meilleurs ratios de l’industrie en termes d’efficience énergétique (PUE entre 1,1 et 1,3 contre une moyenne de 1,57 dans l’industrie) et de consommation d’eau (WUE moyen de 0,26 l/kWh contre une moyenne de 1,8 dans l’industrie) OVHcloud est idéalement positionné pour porter des engagements forts :
• Utiliser 100 % d’énergies bas carbone d’ici 2025, limitant l’utilisation d’énergies hautement carbonées en se basant sur les énergies renouvelables et autres sources d’énergie bas carbone,
• Contribuer au Net Zéro planétaire (scopes 1 et 2) à horizon 2025, avec les scopes 1 et 2 représentant pratiquement 40 % de l’empreinte carbone d’OVHcloud,
• Contribuer au Net Zéro planétaire à l’horizon 2030 sur tous les scopes, avec le scope 3 s’appliquant principalement à la fabrication de composants,
• Zéro déchet en décharge depuis les centres de production à scope géographique constant d’ici 2025.


Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants