Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

La 3è édition de la Paris Cyber Week se tiendra les 8 et 9 juin 2021 à la Maison de la Chimie (Paris 7e) et sera retransmise en direct sur LinkedIn.

avril 2021 par Marc Jacob

Après les récentes annonces de l’exécutif qui a prévu d’affecter 1 milliard d’euros pour renforcer la filière, et six mois avant la présidence de la France à l’Union européenne, avec à l’ordre du jour, un volet numérique fort, la Paris Cyber Week revient les 8 et 9 juin 2021. L’événement rassemblera les décideurs du monde politique, scientifique et économique alors même que le Conseil européen vient d’adopter ses conclusions sur la stratégie de cybersécurité.

“La Paris Cyber Week 2021 sera le warm-up de la présidence française de l’UE en réunissant les décideurs européens de la transformation numérique et permettra d’aborder les grandes priorités qui seront à l’agenda officiel lors du premier semestre 2022, et d’approfondir des enjeux majeurs comme la souveraineté numérique, les stratégies industrielles ou le cloud” confie Sébastien Garnault, fondateur de la Paris Cyber Week et de la CyberTaskForce.

Les Etats membres de l’Union européenne convergent vers Paris

Cette année encore, Paris Cyber Week sera ouvert par la Commissaire européenne à l’Innovation et à la Jeunesse Mariya Gabriel et accueillera une quinzaine de délégations européennes, dont une délégation estonienne emmenée par Andres Sutt, ministre des Technologies de l’information et de l’Entrepreneuriat de la République d’Estonie, à l’occasion des 100 ans des relations diplomatiques entre nos deux pays.

Avec 150 décideurs européens représentants 15 nationalités et 60 intervenants de haut niveau, après une édition 2020 réussie en présentiel, Paris Cyber Week s’impose peu à peu comme le rendez-vous incontournable des décideurs de la cyber européenne. Maillon essentiel et unique dans le paysage européen, l’événement rassemblera cette année encore les acteurs du numérique de confiance autour des filières industrielles afin de proposer une vision prospective et d’aider les décideurs publics comme privés à anticiper la dimension stratégique de la transformation numérique.

La France, maillon fort d’une cybersécurité européenne

Le plan d’un milliard d’euros de l’État visant à renforcer la cybersécurité du pays, et notamment de permettre de doubler les effectifs en quatre ans, et la création du Campus Cyber, visant à promouvoir l’excellence française en matière de sécurité, place la France parmi les leaders de la cybersécurité européenne.

Le programme de la Paris Cyber Week 2021, qui fera alterner différentes séquences, dont des interventions en session plénière, des interventions ciblées (dont un discours de conclusion de Michel Van Den Berghe, président du nouveau Cyber Campus), ou des réunions informelles (dont l’une sera animée autour de l’initiative « La Fabrique Défense » du ministère des Armées) sera le reflet de cette dynamique française.

Extrait du programme
[Plénière] Souveraineté technologique, le 8 juin à 9h00
[Plénière] Désinformation et démocratie, le 8 juin à 11h45
[Plénière] Comment les données pourraient-elles alimenter le Green Deal européen ? le 8 juin à 16h30
[Plénière] Data hubs industriels, le 9 juin à 9h30
[Plénière] L’appel européen « European Digital Innovation Hub », le 9 juin à 11h30
[Plénière] Compétences numériques : un apprentissage tout au long de la vie, le 9 juin à 14h30
[Table ronde] La Fabrique Défense, le 9 juin à 14h30
[Table ronde] La Présidence française à l’Union européenne, le 9 juin à 16h30

Personnalités attendues
[Roumanie] Maria-Manuella Catrina, conseillère cyber du Parlement roumain
[France] Général Didier Tisseyre, commandant de la cyberdéfense
[France] Philippe Vannier, président de l’ACN (Alliance pour la Confiance Numérique) et Président de l’Organisation européenne de cybersécurité (ECSO)
[Italie] Sandro Gozi, députée européen, ancien ministre des Affaires européennes
[Danemark] Casper Klynge, vice-président de Microsoft Europe
[Luxembourg] François Thill, directeur de la cybersécurité du Ministère de l’Économie
[Finlande] Pia Kauma, députée, ancienne ministre




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants