Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’expérience de connexion de Lush se refait une beauté grâce à Auth0

novembre 2021 par Marc Jacob

La plateforme d’identité Auth0, un pôle de produit au sein d’Okta, a été choisie par Lush, l’entreprise mondiale spécialisée dans les cosmétiques, pour offrir une expérience de connexion de qualité supérieure aux clients et au personnel qui interagissent avec la marque en ligne. Dans un premier temps, Auth0 assurera la connexion à la nouvelle fonction de messagerie instantanée de Lush et ajoutera l’authentification au site Internet, tout en centralisant son système de point de vente (PoS) afin de simplifier l’accès aux informations dans l’ensemble de l’organisation, et en veillant à garantir la confidentialité.

Lush n’hésite pas à repousser les limites lorsqu’il s’agit de trouver des moyens de travailler de manière plus éthique. De par son engagement en faveur d’une production durable et exempte de cruauté, la marque, fondée dans les années 1990, faisait figure d’exception dans le secteur des cosmétiques, mais elle a fini par influencer la trajectoire de tout le secteur. Elle est devenue une entreprise multinationale prospère, présente dans 47 pays et comptant 937 magasins Lush à travers le monde.

Jusqu’à présent, Lush avait toujours choisi de développer ses services numériques en interne, conformément à son code d’éthique numérique. Cependant, lorsqu’elle a restructuré son activité digitale en recourant à une architecture de microservices, la société s’est aperçue que son approche de l’authentification rendait la protection des données de ses clients plus complexe, suscitant ainsi des inquiétudes en matière de sécurité au sein de l’entreprise. De plus, le temps consacré par les développeurs à la maintenance de son système d’authentification interne pesait sur les possibilités d’innovation dans d’autres segments de l’entreprise.

« Bien que nous n’ayons déploré aucune fuite de données majeure, notre solution maison a suscité l’inquiétude de notre équipe interne chargée de la confidentialité des données, une situation qui représentait un risque énorme pour nous, dans la mesure où notre entreprise est fondée sur l’éthique, confie Simon Ince, responsable de la technologie créative et de l’innovation chez Lush. Dans le cadre du développement d’une nouvelle fonction de messagerie instantanée destinée aux clients, nous avons rencontré un obstacle de taille au niveau de notre système d’authentification existant. Le temps ne jouant pas en notre faveur, nous avons envisagé les normes ouvertes comme solution alternative au développement en interne. C’est alors que nous avons découvert Auth0, et le problème a été résolu en trente minutes ».

Fort du succès obtenu avec le système de messagerie instantanée, Lush a envisagé de recourir à la solution d’Auth0 dans d’autres segments de l’entreprise, notamment pour la refonte de son site Internet et la centralisation de son système global de points de vente, afin de créer une expérience plus harmonieuse, plus sûre et plus personnalisée pour l’utilisateur final. Grâce à Auth0, deux développeurs ont suffi pour ajouter l’authentification au site Internet de Lush, sans incidence sur le calendrier ou la feuille de route établis par la société.

« Lorsque les besoins des entreprises et des consommateurs évoluent rapidement et que le paysage de la sécurité se complexifie, la maintenance des systèmes internes peut représenter un processus difficile et chronophage, qui détourne les développeurs d’autres tâches plus urgentes, explique Steven Rees-Pullman, SVP International chez Auth0. La plateforme d’identité Auth0 permet à Lush de réorienter ses équipes de développement là où elles peuvent apporter le plus de valeur, tout en respectant les normes éthiques de l’entreprise en matière de confidentialité des données et de sécurité des clients ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants