Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’évolution du rôle de l’équipe informatique face aux défis post-COVID

octobre 2020 par Philippe Azouyan, Directeur Dynabook France

Accompagnant le développement constant de la technologie au cours de la dernière décennie, le rôle de l’équipe informatique n’a cessé d’évoluer. Traditionnellement, la complexité et la nouveauté de la technologie exigeaient une expertise sur site, avec un service informatique au cœur de l’entreprise. Si les technologies de l’information restent un élément essentiel de toute organisation, les employés les moins férus de technologie sont aujourd’hui équipés de technologies plus accessibles et plus compréhensibles. Cela signifie que le rôle traditionnel de l’équipe informatique de terrain a été redéfini afin d’être en adéquation avec l’ère numérique.

La pandémie de coronavirus a changé la donne. Alors que la plupart des entreprises sont équipées pour prendre en charge un petit nombre de travailleurs à distance, rares sont celles qui avaient prévu une augmentation aussi spectaculaire du nombre d’employés travaillant à domicile. Face à ce nouvel environnement de travail sans précédent, faisant la part belle à la technologie, les services informatiques ont assisté à un afflux de demandes de support utilisateur. En conséquence, le recours à l’informatique s’est accru. Que cela signifie-t-il pour l’équipe informatique ? Et à quels défis doit-elle faire face ?

Gérer un environnement informatique hybride

La distanciation sociale reste en vigueur. Cela qui signifie que, dans un avenir proche, de nombreuses entreprises vont devoir faire avec le travail à distance plutôt qu’au bureau. Cela dit, ayant vu les avantages du travail à distance pendant cette période, certaines ont même pris la décision de permettre à leur personnel de travailler à domicile « pour toujours », s’ils le souhaitent.

Pour le responsable informatique, cela ajoute un niveau de complexité jamais vu auparavant. Le fait que certains employés travaillent au bureau et d’autres à partir de sites distants crée un écosystème informatique hybride. Engendrant probablement des complications supplémentaires liées à l’orchestration des actifs informatiques dans plusieurs environnements sur site et dans le cloud, ainsi qu’au Bring Your Own Device (BYOD). La gestion de ce nouvel environnement signifie que l’intervention de l’équipe informatique ne se limite plus désormais à l’enceinte de l’entreprise. Cela induit que tous les employés doivent bénéficier de la même expérience informatique, quel que soit l’endroit où ils se situent.

Connectivité en dehors du bureau

Bien que les équipes informatiques ne contrôlent pas l’environnement des employés, elles sont toujours responsables de leur expérience informatique. Dans cet esprit, la connectivité reste également une considération importante. Assurer une connexion stable entre l’utilisateur final et le réseau, les données et les applications d’une entreprise est de plus en plus difficile. Dans de nombreux cas, pendant la pandémie, les services informatiques ont eu du mal à maintenir une infrastructure réseau fiable et robuste pour faire face à une demande accrue. Alors que le travail à distance de masse se poursuit, certaines équipes informatiques peuvent constater qu’elles doivent non seulement renforcer, mais aussi requalifier leurs effectifs en interne pour gérer efficacement ces besoins.

Cependant, ce n’est qu’une partie de la solution. Éviter les temps d’arrêt potentiellement coûteux liés aux problèmes de connectivité se réfléchit également au niveau de l’appareil des employés. Les responsables informatiques qui investissent dans du nouveau matériel pour équiper leur personnel doivent envisager des appareils dotés des dernières fonctionnalités WiFi, Bluetooth ainsi que de connexions périphériques suffisantes telles que les ports HDMI et USB. Par ailleurs, une caméra fiable, un son de qualité et un bruit de ventilateur réduit n’ont jamais été aussi importants face à une demande croissante en matière de visioconférence.

Gérer les risques liés à la sécurité

Sans surprise, la sécurité reste une préoccupation majeure des équipes informatiques. Maintenant que les données sont en dehors de l’enceinte de l’entreprise, il existe un risque accru de compromission ou de perte. Une enquête récente de Microsoft révèle par exemple que 90% des entreprises ont été touchées par des attaques de phishing.

De plus, si le BYOD n’est pas exactement un nouveau concept, il a une signification différente aujourd’hui. De nombreuses entreprises constatent une augmentation du nombre d’appareils appartenant aux employés qui tentent d’accéder à distance aux réseaux d’entreprise et aux informations potentiellement sensibles. Avec une stratégie BYOD, les équipes informatiques n’ont que peu de contrôle. Cette menace accrue les a obligées non seulement à converger avec les équipes de sécurité, mais également à devenir des experts en cybersécurité à part entière pour rester en avance sur les nouvelles attaques et escroqueries potentielles. Beaucoup ont dû augmenter rapidement la taille de leur équipe ainsi qu’investir dans des outils et des technologies capables de protéger les employés et les données de l’entreprise.

Ces solutions de gestion des appareils mobiles, conçues pour sécuriser les données et les appareils de l’entreprise, sont souvent intégrées aux produits et coûtent peu ou pas de frais supplémentaires. En ce qui concerne la protection de l’appareil lui-même, des outils biométriques tels que la reconnaissance d’empreintes digitales existent sur de nombreux appareils. Les solutions zéro client, quant à elles, garantissent que les appareils eux-mêmes ne conservent pas d’informations sensibles. Au lieu de cela, les informations sont stockées sur un système central basé sur le cloud. Ainsi, si un appareil est perdu ou volé, les données restent sécurisées.

Selon le PDG de Microsoft, au début de la pandémie de COVID-19, nous avons assisté à deux ans de transformation numérique en seulement deux mois. Ce niveau d’accélération a bousculé les responsabilités quotidiennes de nombreux services informatiques, tout en présentant des défis en matière de capacité réseau, de sécurité et même de compétences. Alors que les entreprises commencent à engager des stratégies de récupération post-coronavirus dans un avenir potentiellement incertain, ce qui est certain, c’est que l’équipe informatique continuera à avoir une importance renouvelée dans cette nouvelle normalité.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants