Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’étude Hybrid Cloud Report de NTT révèle les principales motivations qui expliquent l’adoption du cloud hybride

février 2021 par NTT

Avant la pandémie de COVID-19, de nombreuses entreprises avaient entamé leur processus de transformation numérique, mais la pandémie a révélé que beaucoup ne faisaient pas preuve d’autant d’agilité qu’elles le pensaient. Le cloud semble être une solution d’avenir puisque 94 % des entreprises dans le monde considèrent qu’il joue un rôle essentiel afin de répondre à leurs besoins immédiats – 95% pour les entreprises françaises selon le dernier rapport de NTT Ltd., leader mondial des services technologiques.

Le rapport intitulée « 2021 Hybrid Cloud Report », met en avant la nécessité pour les entreprises de faire preuve d’agilité et les bénéfices du cloud hybride pour leur permettre d’y parvenir.

Il s’appuie sur les réponses de 950 décideurs issus de 13 pays, répartis dans cinq régions du monde, pour mettre en avant le recours de plus en plus important à la technologie et tirer les conclusions suivantes :

• Une bouée de sauvetage pour les entreprises : 89 % des répondants s’accordent à dire que la pandémie a forcé leur entreprise à se reposer davantage sur la technologie

• Les avantages du cloud hybride sont visibles : 70 % des entreprises dans le monde utilisent déjà ou bénéficient d’une version pilote de cloud hybride

• Le cloud hybride est une solution d’avenir : l’étude montre que 33 % des sondés ont l’intention de mettre en place une solution hybride dans les 12 à 24 prochains mois

Le cloud hybride est désormais clairement perçu comme essentiel pour les processus et les prises de décisions en temps réel, s’appuyant sur les données aujourd’hui et dans le futur.

Le cloud hybride augmente l’efficacité et permet de réduire les coûts

Selon le rapport, la principale motivation de l’adoption du cloud hybride est la réduction des coûts sur l’ensemble des opérations IT (41 %), en particulier en raison de la transition vers un modèle de répartition de la force de travail. Les entreprises ont désormais besoin d’accéder à leurs données et à leurs applications selon des modalités inédites, différentes et souvent complexes.

De plus, l’utilisation du cloud hybride permet à près d’un tiers des acteurs (33 %) d’améliorer la vitesse de déploiement de leurs applications et services afin de garantir une efficacité opérationnelle.

Surmonter les obstacles

Au-delà de l’optimisation des coûts, les entreprises doivent également changer d’état d’esprit au regard de la sécurité, de la conformité et de la complexité liée à la mise en place du cloud hybride.

L’étude indique que près de la moitié des répondants (46 %) considèrent que les difficultés liées à la gestion de la sécurité des données constituent le principal obstacle à l’adoption du cloud.

Ainsi, le rapport conclut que la performance réseau et le manque de ressources compétentes sont également considérés comme des obstacles importants à l’adoption du cloud hybride. Ces deux données, si elles ne sont pas prises en compte correctement lors de la mise en place du cloud, pourraient réduire à néant les avantages qu’il offre.

Selon Rob Lopez, Executive Vice President, Intelligent Infrastructure chez NTT Ltd. : « Tandis que les entreprises cherchent à éviter les écueils de cette nouvelle année, elles doivent se tourner vers des environnements de cloud hybride optimisés pour l’agilité et la sécurité et sous-tendus par une architecture réseau qui répond aux exigences de conformité. C’est le pilier sur lequel repose le succès du cloud et qui permettra aux entreprises de faire face à toutes les formes de perturbations auxquelles elles pourraient être confrontées. »




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants