Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’école à la maison : Maintenir l’apprentissage tout en restant en sécurité

juin 2020 par McAfee

Les mesures de confinement prises par le gouvernement dans le contexte de la crise sanitaire, ont bouleversé le déroulement de l’année scolaire. Tous les niveaux ont été touchés. Malgré l’annonce du Président de la République sur la réouverture des établissements scolaires, pour tous les élèves, plusieurs d’entre eux ne retourneront pas sur les bancs de l’école. En effet au-delà des lycéens, certains élèves du primaire et du collège continueront les cours à domicile.

Durant cette période, de nombreux parents se sont retrouvés à devoir aider leurs enfants à s’adapter et se familiariser à ce nouveau quotidien qui implique un apprentissage à la maison. Un quotidien qui s’est avéré être compliqué à mettre en place au début. D’autant plus que la majorité des parents ont cumulé télétravail et école à la maison. Malgré les craintes concernant le moral et la productivité des élèves à la maison, le bilan est plutôt positif. Selon l’étude Groupe Réussite, le confinement n’a significativement pas impacté le bien être des élèves puisque 35% déclarent se sentir très bien et 33% déclarent avoir un avis neutre. Au-delà de la question du bien-être, 60% des élèves interrogés sont satisfaits de l’enseignement mis en place à la maison et le trouvent efficace. Une satisfaction telle que 50% des élèves aimeraient faire classe à distance certains jours par semaine. En somme, bien que personne n’ait été préparé à cette situation, les efforts des enseignants ont permis d’assurer une continuité pédagogique plutôt bien reçue par les élèves.

Une grande partie des professeurs et élèves a préféré recourir à d’autres plateformes que celles mises à disposition par les établissements scolaires et l’Education Nationale. Google Classroom, Discord, Microsoft Teams, Zoom, ou même Twitch sont les plateformes ayant été le plus utilisées par les enseignants et les élèves pendant la période de confinement. Pourtant, il y en a beaucoup d’autres, comme Maxicours, SchoolMouv ou Toute mon année.

Avant d’utiliser n’importe quelle plateforme, il faut vérifier qu’elles soient connues et sécurisées. Il est essentiel d’utiliser la protection du navigateur ou un logiciel de contrôle parental qui protégera les enfants contre tous les sites ou liens de téléchargement malveillants. Car même en cette période exceptionnelle, les cybercriminels sont toujours prêts à tirer profit des familles à la recherche de ressources éducatives en ligne. Voici quelques conseils à retenir pour les élèves et leurs parents :

• Les plus jeunes enfants ont du mal à se concentrer lors de réunions en ligne avec leur classe de maternelle. Cependant, avoir la possibilité de voir leurs camarades de classe en visioconférence pourrait les stimuler socialement. De plus, de nombreux professeurs se sont tournés vers des outils de visioconférence pour assurer leurs classes. Cependant il faut être vigilant quant à l’utilisation de ces outils. Il existe de nombreux outils disponibles en ligne. Avant d’en choisir, il faut faire des recherches et vérifier les éventuelles vulnérabilités de sécurité autour des outils. Il faut se demander si l’outil de vidéoconférence envisagé utilise-t-il un cryptage de bout en bout.

• Eviter les intrus et protéger les réunions. L’une des vulnérabilités de sécurité concernant les outils de visioconférence est la possibilité pour des participants non invités de s’immiscer dans des réunions virtuelles. Comment est-ce possible ? De nombreux utilisateurs publient les liens d’invitation à leur réunion sur des sites de réseaux sociaux tels que Twitter. Il suffit alors à un attaquant de cliquer sur l’un de ces liens pour interrompre une conférence ou une réunion virtuelle importante et diffuser du contenu inapproprié. C’est pour cette raison qu’il est primordial de ne pas partager les liens de visioconférence à des tiers. Pour aller plus loin, et garantir que seuls les participants invités puissent accéder à la réunion, il faut s’assurer de protéger la réunion par un mot de passe. Pour une sécurité maximale, activer les mots de passe pour les nouvelles réunions, les réunions instantanées, les réunions personnelles et les personnes participants par téléphone.

• Travailler ensemble. Dans de nombreuses familles, il peut arriver que certains membres partagent le même ordinateur ou autres appareils. Dans ce cas, il est important de définir un calendrier d’utilisation et de s’assurer que ces appareils partagés sont sécurisés. Là encore, une solution de contrôle parental telle que McAfee Safe Family qui aide à garder les enfants en sécurité, lors de l’absence des parents.

• Parcourir les plateformes avec les concernés. Il peut être rassurant de s’asseoir et parcourir le contenu des plateformes avec les enfants. Etant les principaux concernés, il est important de discuter avec eux des avantages et des inconvénients du contenu et de voir s’il est en phase ou non avec les règles de la famille.

• Repérer les emails suspects. Vérifier l’adresse électronique en la survolant avec la souris. L’extension de l’adresse correspond-elle à la personne que l’email est censé représenter ? Il faut également rechercher les fautes de frappe, de grammaire et l’utilisation de salutations génériques telles que « Cher Monsieur ». En cas de réception d’une demande suspecte par email de la part d’un camarade de classe ou d’un professeur, il faut contacter directement la personne avant d’ouvrir le message ou d’y répondre.

• Éviter les sites web non sécurisés dont les URL sont suspects ou dont les designs sont élaborés à la hâte. Le premier réflexe doit être de vérifier que le site dispose d’une connexion sécurisée et qu’il commence par "https" plutôt que "http". Il est même recommandé d’utiliser une extension gratuite de navigation sécurisée comme McAfee® WebAdvisor qui intègre des évaluations de réputation de sites web qui peuvent aider les consommateurs à s’éloigner des sites illégitimes.

• Pour surfer sur le web, bien s’assurer d’utiliser une solution de sécurité complète qui aide à protéger tous les appareils contre les logiciels malveillants, les attaques de phishing, et qui identifie les sites web malveillants lors de la navigation Internet.

Même si la France métropolitaine est totalement déconfinée aujourd’hui, cette période de confinement ne doit pas être oubliée des établissements scolaires, des parents et des élèves. Il est important de garder ces conseils en tête qui pourraient resservir en cas de nouvelle crise sanitaire.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants