Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’agglomération Paris-Saclay assure la protection de ses emails avec Alinto Protect

mars 2021 par Marc Jacob

Comme dans de nombreuses collectivités, la DSI de l’agglomération Paris-Saclay (91) est amenée à gérer l’informatique de plusieurs sites et communes, qui sont trop petits pour avoir leur propre service. Cela représente environ 1 300 postes de travail et 900 adresses emails. Afin d’assurer la sécurité des flux de messagerie, l’agglomération a déployé à partir de 2018, la solution anti-spam Alinto Protect. Transparente pour les utilisateurs finaux, cette solution allège le quotidien des équipes informatiques et apporte une protection toujours à jour.
Retour sur ce projet avec Raphaël Cadeau, DSI au sein de Paris-Saclay - Communauté d’agglomération.

La sécurisation des 900 adresses mail de l’agglomération : un enjeu stratégique

L’agglomération de Paris-Saclay a besoin de sécuriser sa messagerie pour se protéger contre les cyber menaces, réduire le nombre de spams reçus et faciliter le travail des agents.

"En 2018, lorsque nous avons choisi de modifier notre infrastructure IT et de migrer nos serveurs vers un data center, nous nous sommes penchés sur le sujet de la protection de notre service de messagerie. Jusqu’alors, nous nous occupions de sa maintenance en interne. Cependant, les enjeux autour de la messagerie sont de plus en plus complexes et techniques.

Cela génère des tâches très chronophages pour nos techniciens qui doivent mettre à jour nos services et affiner les paramètres de filtrages en permanence. Nous n’avions pas les moyens humains en interne pour une gestion optimale. Nous avons donc décidé d’externaliser la protection de notre messagerie.”

“Il existe des solutions anti-spam qui envoient automatiquement un email aux expéditeurs pour qu’ils confirment qu’ils sont fiables. Nous ne voulions pas de ce type d’outil, car cela augmente les risques de perte d’informations.”

Raphaël Cadeau a rencontré les équipes Alinto et a tout de suite été séduit par la solution Alinto Protect. Elle assure la protection antispam et antivirus des messageries. De plus, elle présente un excellent ROI.

“Le déploiement de la solution a été très rapide et particulièrement apprécié par nos équipes. En une demi-journée, le relais anti-spam était effectif. De plus, le support est particulièrement réactif et accessible.”

Et la promesse de transparence pour les utilisateurs finaux est respectée : rien ne change pour eux.

De son côté, la DSI a gagné en efficacité.

« Notre DSI est composée de 13 personnes. L’externalisation de la protection de la messagerie a permis de libérer une personne à temps partiel. Ceci n’est pas négligeable. Nos techniciens peuvent maintenant se concentrer sur d’autres tâches à plus forte valeur ajoutée. La solution d’Alinto est simple d’utilisation et ne nécessite pas de formation spécifique, ce qui permet une prise en main rapide. Les fonctionnalités pratiques du backoffice permettent de visualiser l’activité en temps réel, pour gagner en efficacité et en réactivité.

Nous constatons une meilleure sécurité de notre messagerie. Cela fonctionnait déjà bien quand on gérait en interne, mais maintenant nous ne nous soucions plus de sa maintenance, c’est un vrai confort au quotidien.

De plus, la solution propose une fonctionnalité de mise en quarantaine des emails, ce qui permet quand même à chaque utilisateur de contrôler les emails considérés comme spam, qui n’en sont parfois pas. »

Aux portes de Paris, à proximité immédiate de l’aéroport international d’Orly et au cœur d’un projet de campus-cluster d’envergure internationale, le territoire de la Communauté Paris-Saclay constitue un pôle économique et d’emplois majeur en Île-de-France.
• 318 308 habitants
• 25 000 entreprises
• 60 parcs d’activités
• 15 000 chercheurs
• 65 000 étudiants




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants