Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’Université de Lausanne protège ses données et son infrastructure avec Cohesity

décembre 2019 par Marc Jacob

Cohesity annonce le déploiement d’une solution de sauvegarde des données pour l’Université de Lausanne, en Suisse. Déployée en tandem avec le partenaire local Infoniqa, la nouvelle solution a permis à l’Université de gagner en rapidité, en automatisation et en évolutivité. Désormais, une sauvegarde complète de la base de données Microsoft Exchange ne prend plus que huit heures au lieu de 29. Une sauvegarde incrémentale peut être effectuée en un peu moins de deux heures au lieu des 7,5h nécessaires jusque là.

Avec plus de 15 000 étudiants, 5 000 employés et deux millions de documents, l’université gère environ 22 PB de données logiques. Pour cela, une seconde solution de sauvegarde avait été mise en place sur le campus de Neuchâtel. Lorsque les licences du système en place ont expiré, l’université a recherché une solution plus performante. Cette solution devait répondre à un certain nombre d’exigences telle que la protection par chiffrement des données critiques, l’évolutivité, la récupération efficace des données en masse, la compatibilité avec EMC NetWorker et la possibilité de fonctionner en cloud hybride.

Cohesity et Infoniqa ont pu combiner l’ancien et le nouveau système de sauvegarde de l’Université de Lausanne pour couvrir l’ensemble de l’environnement virtualisé. Infoniqa a permis de déployer la plate-forme en conformément aux besoins du client. Cohesity a fourni quatre appliances, et d’autres serveurs peuvent être ajoutés à ce cluster pour encore plus de densité. Ce groupe d’équipements peut également être utilisé pour le stockage avec le même concept de cluster.

La technologie SnapTree de Cohesity permet à l’université d’accéder aux données en maximum trois étapes. La connexion prend moins de cinq minutes et la récupération complète du flash, 11,5 heures. De plus, l’interface web facilite la récupération d’une machine virtuelle Windows ou Linux avec une grande granularité. Cette approche innovante d’utilisation, de gestion et de sauvegarde des données secondaires et primaires est l’une des forces de Cohesity.

L’Université de Lausanne retire plusieurs avantages de cette solution :
• Sauvegarde et reprise après sinistre simples et rapides à partir d’une plate-forme unique
• Gestion facilitée grâce à l’intégration avec VMware et Avamar
• Gain de temps et d’argent significatif dans la sauvegarde et la restauration des données
• Conformité RGPD et cryptage des données critiques




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants