Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’Institut Mines-Télécom, IMT Atlantique et Airbus CyberSecurity renforcent leur partenariat

juillet 2021 par Emmanuelle Lamandé

L’Institut Mines-Télécom, IMT Atlantique et Airbus CyberSecurity renforcent leur partenariat, initié en 2017. Cette nouvelle convention, signée le 6 juillet par Frédéric Julhes, Directeur d’Airbus CyberSecurity France, Françoise Prêteux, Directrice déléguée à la recherche et au développement économique de l’Institut Mines-Télécom (IMT) et Anne Beauval, Directrice Déléguée d’IMT Atlantique, marque la volonté des trois entités de développer une collaboration dans trois domaines clés : la formation, la mise en place de programmes de R&D et le recrutement des ingénieurs et docteurs.

De gauche à droite : Anne Beauval, Directrice Déléguée d’IMT Atlantique, Frédéric Julhes, Directeur d’Airbus CyberSecurity France, et Françoise Prêteux, Directrice déléguée à la recherche et au développement économique de l’Institut Mines-Télécom (IMT)

IMT Atlantique est une école d’ingénieurs de l’Institut Mines-Télécom, qui dépend du ministère en charge de l’Économie, de l’Industrie et du Numérique. Son activité se répartit notamment sur 3 campus (Rennes, Brest et Nantes), autour d’une ambition commune : conjuguer le numérique, l’énergie et l’environnement pour transformer la société et l’industrie par la formation, la recherche et l’innovation. Parmi ses champs de compétences, IMT Atlantique possède une expertise reconnue dans le domaine de la cybersécurité et de ses applications aux secteurs de la défense, de l’industrie et de la santé. L’école collabore à ce titre avec de nombreux acteurs du domaine, comme Airbus CyberSecurity, filiale d’Airbus Defence and Space.

De son côté, Airbus CyberSecurity développe des solutions et services qui protègent des administrations publiques, des solutions de défense et des infrastructures nationales critiques contre des menaces cyber. Depuis 2017, Airbus CyberSecurity met à la disposition d’IMT Atlantique sa plateforme CyberRange, afin d’accompagner la formation des ingénieurs dans le domaine des réseaux et de la cybersécurité.
Pour rappel, la CyberRange d’Airbus CyberSecurity est une plateforme d’entraînement basée sur un centre de simulation, qui offre un environnement réaliste de cyberdéfense et de test de sécurité. Elle permet notamment de simuler tout type d’environnements IT (Information Technology) ou OT (Operational Technology) réels, de lancer différents types de scénarios d’attaque/défense et d’applications cyber, et favorise ainsi un apprentissage par la pratique. Outre la formation de tous à la cybersécurité (élèves, professionnels…), la CyberRange permet aussi de tester des produits, et s’avère donc particulièrement utile pour la communauté de la recherche ou de l’industrie.

Avec la nouvelle convention, IMT Atlantique renforce sa collaboration avec la communauté CyberRange. L’école accède ainsi aux contenus (travaux pratiques, simulations, etc.) partagés avec les autres partenaires. Elle pourra de son côté proposer certains contenus développés sur CyberRange – exercices, supports de cours, corrigés – sur le HUB Communautaire, afin de promouvoir son savoir-faire. Toujours dans le cadre de la formation, IMT Atlantique pourra solliciter l’intervention des experts d’Airbus CyberSecurity lors d’animations techniques portant sur des sujets liés à l’IT et l’OT.

IMT Atlantique et Airbus CyberSecurity vont également accentuer leur partenariat en matière de recherche et d’innovation. Il s’agit en premier lieu de mettre en place une structure d’analyse amont afin d’identifier les appels à projets pertinents et de développer des activités de R&D et R&T conjointes aux niveaux national et européen. IMT Atlantique et Airbus CyberSecurity entendent par ailleurs intervenir de concert sur les modalités de programmes de thèses, dès l’identification des sujets et le recrutement des doctorants, jusqu’à la validation des publications et la formation doctorale. C’est notamment l’objet de la chaire CyberCNI (Cybersécurité des Infrastructures Critiques). Cette collaboration prévoit aussi des options de mobilité des doctorants à l’international ou dans les centres d’Airbus CyberSecurity.

Ce partenariat favorisera également des interactions dans le domaine du recrutement des ingénieurs et des docteurs diplômés de l’école avec la participation d’Airbus CyberSecurity aux sessions d’orientation et de choix de carrières des élèves d’IMT Atlantique. Il ouvre aussi des opportunités de stages et de contrats d’alternance pour les élèves tout au long de leur cursus au sein d’Airbus CyberSecurity et plus largement du groupe Airbus.

La nouvelle convention renforce de plus les liens existants, et notamment l’accord de partenariat signé en 2015 entre Airbus et l’Institut Mines-Télécom dans le cadre de « l’Académie Franco-Allemande pour l’industrie du futur ». Enfin, ce partenariat historique avec Airbus CyberSecurity est aujourd’hui étendu à l’ensemble des écoles de l’Institut Mines-Télécom qui pourront développer de nouvelles collaborations autour de compétences en cybersécurité.

Pour Frédéric Julhes, Directeur d’Airbus CyberSecurity France, « travailler étroitement avec des grandes écoles de pointe comme IMT Atlantique permet à la fois de rester innovants en gardant un lien étroit avec la recherche universitaire et de s’assurer que nos solutions répondent vraiment aux besoins d’utilisateurs qui sont progressivement formés à la cybersécurité, par exemple des étudiant(e)s. ».

« A l’ère de la transformation numérique de l’industrie et du e-gouvernement, la cybersécurité est à la fois une problématique capitale pour les entreprises et un enjeu de souveraineté nationale. Notre partenariat avec un champion européen tel que Airbus CyberSecurity s’inscrit dans la mission de l’Institut Mines-Télécom : ensemble, former les ingénieurs et chercheurs de demain pour en faire des acteurs clés de la résilience face aux cyberattaques. Je suis fière que ce défi soit désormais partagé avec les écoles de l’Institut Mines-Télécom et salue l’expertise et l’engagement d’IMT Atlantique qui impulse aujourd’hui cette grande collaboration. », conclut Françoise Prêteux, Directrice déléguée à la recherche et au développement économique de l’Institut Mines-Télécom (IMT).




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants