Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’Indice de Sécurité Unisys révèle que plus des trois quarts des français sont inquiets par l’utilisation malintentionnée des données financières et personnelles

juillet 2014 par Unisys

La dernière édition de l’Indice de Sécurité Unisys pour la France dévoile de fortes préoccupations de la population en termes de sécurité des données personnelles et financières. Plus des trois quarts (76%) des répondants ont déclaré être sérieusement préoccupés par l’obtention et l’utilisation frauduleuse de leurs données bancaires, tandis que 71% le sont par le vol d’identité et l’accès non autorisé à leurs données personnelles.

En complément, l’étude démontre que l’effet latent de la crise économique continue d’avoir un impact sur l’état d’esprit des français. En effet, 73% d’entre eux déclarent être sérieusement préoccupés par leur capacité à faire face à leurs obligations financières telles que le remboursement d’emprunt immobilier, tout autre crédit, et les charges ou factures du quotidien.

Les inquiétudes liées à la sécurité sur Internet

L’étude révèle également un inquiétant manque de confiance dans le partage des données en ligne. 62% des sondés s’accordent à dire que les déclarations sur la surveillance par la NSA et la promulgation de la loi de programmation militaire, les rendent préoccupés quant au partage de leurs données personnelles et professionnelles lors de l’utilisation de leurs terminaux mobiles et d’Internet. Par ailleurs, plus de la moitié (58%) des français interrogés sont sérieusement préoccupés par la sécurité de leur ordinateur en raison des virus ou des spams ; et plus de la moitié (57%) le sont à propos de la sécurité des achats ou des services bancaires en ligne.

La France est le pays le plus préoccupé par les questions de sécurité L’Indice de Sécurité Unisys a permis de sonder les français sur leurs préoccupations liées à la sécurité financière, nationale, personnelle et sur Internet. Avec un score de 174 sur un total de 300, l’indice révèle que le niveau de préoccupation de la population française est très élevé. En comparaison, l’indice pour l’Allemagne est de 146, 123 pour les Etats-Unis, 118 pour l’Espagne et 103 pour le Royaume-Uni.

« Les citoyens français sont actuellement très préoccupés au sujet de la sécurité sur Internet ce qui se traduit par un manque de confiance certain dans les services de transactions en ligne. Ils ont besoin d’être rassurés par des niveaux plus élevés de sécurité pour adopter de nouveaux services bancaires ou d’achat en ligne » déclare Henri Opolczynski, Directeur, Unisys France. Les résultats montrent également des craintes liées à la sécurité nationale et sanitaire puisque 51% de la population française se sentent concernés par la sécurité nationale, et deux tiers (66%) des français sont sérieusement préoccupés par une grave épidémie en France.


A propos de l’Indice de Sécurité Unisys

L’Indice Unisys de la Sécurité (Unisys Security Index) est une étude annuelle menée dans le monde entier permettant de mieux comprendre les comportements des consommateurs sur des sujets liés à la sécurité. Lieberman Research Group a mené l’étude an Amérique Latine, en Europe, en Malaisie et aux Etats-Unis et Newspoll en Australie et en Nouvelle-Zélande. L’Indice de Sécurité Unisys a été menée auprès de 11 000 personnes dans 12 pays différents : en Australie, au Brésil, en Colombie, en France, en Allemagne, en Malaisie, au Mexique, aux Pays-Bas, en Nouvelle-Zélande, en Espagne, au Royaume-Uni et aux Etats-Unis.

L’enquête française a été réalisée entre le 19 et le 24 mars 2014 auprès de 996 personnes (467 hommes et 529 femmes) , interrogées de façon aléatoire de manière à constituer un échantillon national représentatif des adultes. Les données sont pondérées pour garantir une projection fiable de la population adulte. L’étude est menée pour la 4ème édition en France depuis 2007.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants