Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’Humain responsable de la cybersécurité de l’entreprise

février 2021 par Paul Tolmer, directeur produit de Mailinblac

Dans le sillage du Covid19, 2020 a vu une explosion des cyberattaques visant les entreprises. En 2021, les professionnels de la cybersécurité se concentreront sur l’IA et la personnalisation, mais surtout sur la sensibilisation des populations vulnérables.

Plus d ’ exigences pour être mieux préparés en 2021

L’augmentation des attaques liées à la crise sanitaire est considérable. C’est pourquoi il est important pour les entreprises de se préparer au mieux à 2021, et cela passe par plus d’exigence. De nouvelles tendances sont mises en lumière, comme l’intelligence artificielle, la personnalisation et l’implication majeur des collaborateurs dans la cybersécurité des entreprises. L’année 2021 sera l’année des innovations en matière de sensibilisation qui prouveront par un résultat mesurable qu’elles n’ont pas à rougir face aux e-learning obligatoires peu efficaces, ou aux formations trop contraignantes pour des cerveaux sur-sollicités pour le bouillonnement du travail à l’ère du numérique.

L ’ humain comme dernier rempart

Mais la vraie tendance de fond de 2021, c’est l ’accent mis à nouveau sur l’humain. Plutôt que de voir le "problème entre la chaise et le clavier", les professionnelsde la cybersécuritécommencent à voir une solution. Selon Paul Tolmer, directeur produit de Mailinblack « Il faut former et sensibiliser, le cerveau humain reste souvent capable de repérer les emails suspects, surtout quand il est prévenu ».




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants