Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

L’ANSSI renouvelle sa confiance à Siemens et élargit la qualification de la gamme d’automates S7-1500 à trois nouvelles références

octobre 2020 par Marc Jacob

Seul équipementier pour systèmes industriels dont une gamme complète est qualifiée par l’Agence Nationale de la Sécurité des Systèmes d’Information (ANSSI), Siemens est aujourd’hui qualifié pour 3 références supplémentaires d’automates.

Une qualification très attendue par les clients de Siemens, notamment en ce qui concerne les Opérateurs d’Importance Vitale[1] qui ont ainsi l’assurance d’un matériel fiable et sécurisé pour leurs installations.

Depuis 2016, Siemens demeure le seul équipementier pour systèmes industriels à avoir décroché la très convoitée qualification de l’ANSSI, et cela pour une gamme complète d’automates (S7-1500).

Cette qualification atteste de l’adéquation des fonctions évaluées par rapport aux besoins de la sécurité nationale. Elle précise notamment les condtions d’emploi pour lesquelles le produit contribue, entre autres, à la protection des infrastructures vitales.

L’ANSSI vient de se prononcer quant à la qualification de trois références supplémentaires dans la gamme des automates S7-1500 de Siemens. Il s’agit d’automates redondants (dit « S7-1500 R » et « S7-1500 H ») garantissant une activité en continu et utilisés, notamment, par les Opérateurs d’Importance Vitale (OIV) pour leurs infrastructures les plus critiques.

Concrètement, les systèmes d’automatisation redondants garantissent une tolérance à la panne et donc une disponibilité élevée. En mode redondant, la défaillance ou les perturbations des différents composants du système d’automatisation n’entravent pas le fonctionnement de l’installation. Ces automates ont aussi un rôle à jouer contre les cyber-attaques dont les sites critiques sont de plus en plus les victimes privilégiées. Ceux-ci sont d’ailleurs tenus d’adopter les séries de mesures de cybersécurité concrètes imposées par la Loi de Programmation Militaire, sous la surveillance de l’ANSSI. L’usage de matériel qualifié, recommandé à l’achat par les autorités, contribue fortement à la bonne mise en œuvre de ces mesures.

Cette nouvelle qualification obtenue par Siemens pour ses automates redondants illustre parfaitement la dualité safety-security. Elle était d’ailleurs très attendue par les OIV pour qui il est primordial de pouvoir maintenir une activité sans aucune interruption. Cette qualification est aussi très appréciée par toutes les entreprises qui ont besoin que leur outil de production, quel qu’il soit, conserve une activité constante. Par ailleurs, les OIV doivent faire homologuer leurs systèmes selon la Loi de Programmation Militaire. Bénéficier de matériel Siemens déjà qualifié par l’ANSSI, et par conséquent techniquement éprouvé par un tiers de confiance et en quelque sorte « pré-homologué », leur assurera une homologation plus rapide, plus simple et plus transparente.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants