Rechercher
Contactez-nous Suivez-nous sur Twitter En francais English Language
 

De la Théorie à la pratique











Abonnez-vous gratuitement à notre NEWSLETTER

Newsletter FR

Newsletter EN

Vulnérabilités

Se désabonner

Kroll Ontrack : La suppression accidentelle, première cause des demandes de restauration de messages électroniques

octobre 2014 par Kroll Ontrack

Une nouvelle étude1 réalisée par Kroll Ontrack, leader sur le marché de la récupération de données et de la recherche d’informations et de preuves informatiques, révèle que la demande la plus courante adressée aux administrateurs informatiques en matière de restauration de données concerne des boîtes aux lettres ou messages électroniques supprimés.

Quand on leur demande à quelle fréquence ils reçoivent des demandes de restauration de données, 61 % des quelque 200 clients de Kroll Ontrack interrogés dans les régions Amérique du Nord, Europe, Moyen-Orient et Afrique et Asie-Pacifique déclarent recevoir jusqu’à cinq demandes de restauration par mois, contre 11 % qui déclarent en recevoir jusqu’à dix par mois.

La suppression accidentelle de boîtes aux lettres et de messages spécifiques de Microsoft® Exchange n’est pas la seule demande de restauration de données qui est adressée aux administrateurs informatiques. Aux États-Unis, le deuxième besoin de restauration de données est la collecte de données électroniques à des fins de recherche d’informations et de preuves informatiques (21 %), suivi par la consolidation des données d’anciennes applications vers de nouvelles applications pour éliminer les serveurs hérités (15 %).

Les demandes de restauration de données affluent de tous les départements d’une entreprise, 24 % provenant du département juridique interne, 22 % du service dédié à la sécurité informatique et 15 % des départements ventes et marketing. Pourquoi ces personnes ont-elles besoin de récupérer leurs messages électroniques et leurs documents ? D’après 45 % des administrateurs informatiques interrogés, c’est parce qu’ils ont été supprimés par accident. Les investigations internes constituent la deuxième source de demandes de restauration la plus courante (17 %).

« Le temps nécessaire pour rechercher, identifier, copier, restaurer et exporter les données depuis les plates-formes Microsoft Exchange ou Microsoft® SharePoint® peut être significatif, notamment si les administrateurs informatiques doivent pour ce faire restaurer une sauvegarde de base de données complète » explique Antoine Valette, responsable marketing chez Kroll Ontrack France. « Avec ses capacités granulaires permettant d’effectuer une restauration directement sur un serveur de production depuis n’importe quel système de sauvegarde, Ontrack PowerControls aide 41 % des clients interrogés à répondre aux demandes de collecte, restauration et consolidation en moitié moins de temps que les autres méthodes, telles que les restaurations de sauvegardes complètes ou détaillées ».

Ontrack PowerControls est désormais disponible à l’achat sur http://store.krollontrack.com. De multiples options de licence sont disponibles dans différentes configurations flexibles basées sur le volume de données, la période de licence et le nombre de sessions simultanées. Pour plus d’informations sur la solution Ontrack PowerControls, rendez-vous sur http://www.ontrack.fr/powercontrols/.

1 Kroll Ontrack a interrogé près de 200 utilisateurs d’Ontrack PowerControls aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Allemagne et en Australie.




Voir les articles précédents

    

Voir les articles suivants